Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Violence électorale : «la politique, c’est de l’animation, mais pas de l’agression», Amadou Bâ

Le ministre des Finances condamne les incidents survenus à Tambacounda et ayant entraîné la mort de deux jeunes et de nombreux blessés. Selon Amadou Bâ, ces violences résultent du fait que Macky Sall a une offre politique mais le reste des candidats n’a pas de programme.



Violence électorale : «la politique, c’est de l’animation, mais pas de l’agression», Amadou Bâ
Le délégué régional de l’Alliance pour la République (Apr) de Dakar, Amadou Bâ, a effectué mardi, une visite de proximité à Cambérène. À l’occasion, il s’est prononcé sur la violence électorale notée ces derniers jours à l’intérieur du pays. Le ministre de L’Économie qui met tout sur le dos des candidats de l’opposition, dégage toute responsabilité de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) dans cette situation. 

À l’en croire, la bataille électorale se réglera dans les urnes. Si beaucoup d’entre les candidats de l’opposition «pensent qu’ils n’ont plus de chance, mieux vaut qu’ils nous fassent économiser un peu d’argent, qu’ils arrêtent la campagne et qu’ils ne se présentent pas le 24 février 2019».
 «La politique, c’est de l’animation, mais pas de l’agression», avance-t-il.

Il salue, par ailleurs, les dispositions prises par les autorités étatiques pour mettre les candidats en sécurité. 

Aminata Diouf

Mercredi 13 Février 2019 - 12:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >