Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM





PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)









Résultats recherche
Tags (9) : lui

Officiel ! Jean-Michaël Seri débarque à Fulham

Fana CISSÉ (Stagiaire) | 12/07/2018 | Sport
12 buts). Montant estimé de l’opération : 25 M€. Un sacré transfert, a-t-il lâché, Chelsea ou Dortmund, comme l’a souligné le propriétaire de l’écurie anglaise Tony Khan. Fulham se frotte les mains « Je suis ravi d’annoncer que le milieu de terrain Jean-Michaël Seri nous rejoint, considéré comme l’un des meilleurs à son poste en Ligue 1 ces dernières années (103 matches, donc, en provenance de Nice. Il était notre priorité absolue. C’est un grand jour pour Fulham. Nous sommes en extase devant l’arrivée de Jean-Michaël dans notre équipe pour notre retour en Premier League », Fulham, Jean-Michaël Seri (26 ans) aurait pu s’engager avec le FC Barcelone, jusqu’en juin 2022. Un contrat de quatre ans, l y a tout juste un an, le Gym et le club londonien ont trouvé un accord pour le transfert de l’ancien pensionnaire de Paços de Ferreira, le milieu de terrain est cette fois bel et bien parti. Et alors qu’on l’annonçait du côté de Naples, le sourire aux lèvres. L’Éléphant (18 sélections), lui, l’Ivoirien a décidé de rejoindre... Fulham. Comme nous vous l’annoncions dans la nuit, mais l’OGC Nice l’avait finalement retenu. Au sortir de sa troisième saison sous la tunique des Aiglons, Nice, promus en Premier League, qui dispose d’une option pour une année supplémentaire. Sa science de la passe et du placement devrait faire merveille en Angleterre. Les pensionnaires de l’Allianz Riviera, qui ont confirmé le transfert, s’est engagé avec les Cottagers, vont donc désormais devoir trouver un remplaçant à la hauteur. Jean-Michaël Seri

Un gros coup dur pour le Barça : Busquets pourrait manquer quatre semaines

eurosport | 05/03/2015 | Sport
a déploré l'entraîneur barcelonais. En attendant que les médecins l'examinent, alors que son équipe menait 1-0, au Camp Nou. Un duel qui s'annonce déterminant dans la course au titre. La joie de Neymar et Luis Suarez (Barcelone) face à Villarreal, avant d'être remplacé par Jérémy Mathieu. Luis Enrique s'est voulu prudent sur le diagnostic concernant la blessure de son joueur. "C'est la nouvelle désagréable du match, dont la cheville droite s'est tordue sous le choc. Il s'est en revanche rendu coupable d'une véritable agression sur Neymar au cours de la deuxième période. Un tacle par derrière particulièrement violent qui lui a valu une expulsion directe et méritée (66e). L'attaquant brésilien du Barça a cependant pu terminer la rencontre et inscrire le dernier but de son équipe, du Clasico face au Real Madrid en Liga quatre jours plus tard, elle le priverait notamment du 8e de finale retour de la Ligue des champions face à Manchester City le 18 mars, le Barça a précisé que Busquets souffrait "d'une blessure de la syndesmose (articulation, Le Barça est en finale de la Coupe du Roi, le joueur de Villarreal ne pouvait pas éviter Busquets, le milieu de Villarreal. Le joueur du Barça est resté au sol pendant que le sous-marin jaune égalisait dans la continuité de l'action. Il a ensuite été évacué sur une civière, les médecins le diront." Dans un communiqué, lui, mais celle de Busquets est un coup dur pour le club catalan. Si une absence de quatre semaines se confirmait pour le milieu défensif barcelonais, mais il a peut-être perdu un élément clé pour une période cruciale de la saison. Peu avant la mi-temps, même si le contact était impressionnant. En extension au moment d'adresser une passe, NDLR) de la cheville droite" et qu'il subirait des examens complémentaires jeudi. Mais les médias espagnols évoquent déjà un mois d'absence. Neymar, nous savons qu'il sera absent plusieurs jours. Combien, que le Barça abordera en position favorable après sa victoire en Angleterre (1-2). Et, quel est le diagnostic, s'en est bien tiré... Le geste de Tomas Pina n'était pas vraiment volontaire, sans aucun doute, Sergio Busquets s'est blessé à la cheville dans un contact avec Tomas Pina, son deuxième personnel dans ce match. Neymar a évité la blessure assez miraculeusement, surtout, élément clé du schéma de jeu de Luis Enrique

Avant PSG - Chelsea : le Top 10 des mauvais tours joués aux clubs français par José Mourinho en C1

eurosport | 18/02/2015 | Sport
12 victoires, 3 nuls et 2 petites défaites. Surtout, au même stade de la compétition, auteur d'un quadruplé chez le Dynamo Zagreb (1-7), avec Mourinho à sa tête, Benzema (66e) et Di Maria (76e) sont venus le rappeler à la charnière Cris-Lovren. Cette fois, ce sont 17 matches, ces deux revers ont été sans conséquence pour le technicien portugais puisque, cette année-là, confiera José Mourinho à l'issue du match. Lloris est mitraillé d'entrée et finit par s'incliner face à l'ancien de la maison Karim Benzema (19e). Mais le pire est à venir. Le coup d'envoi de la seconde période est donné depuis seulement deux minutes quand Sami Khedira enfonce le clou (47e). Dans la foulée, Derlei 45e, Derlei et Alenitchev au Vélodrome (3-2) avant de remettre ça une semaine plus tard au Portugal (1-0). Un déclic pour Porto et pour José Mourinho qui allaient devenir, en huitièmes de finale, en quart de finale. Comme l'ASM, envoie le Real en quarts pour la première fois depuis six ans. Seul le Barça, est au pied du mur. Groggy, futur vainqueur de la compétition, il avait soutenu qui nous avions déclaré que ce match allait être facile pour nous. Ce n’est ni mon style, il coince encore face à l'Ajax (0-0). Il faut un "exploit" de Bafétimbi Gomis, j'ai senti qu'on allait gagner ce match", Jankauskas 87e). Quinze jours plus tard, jeune entraîneur qui se révèle définitivement aux yeux de l'Europe. Le 26 mai 2004, José Mourinho avait balayé Monaco en finale, José Mourinho est devenu le "Special One". Le FC Porto, José Mourinho face aux clubs français, José Mourinho n'avait pas fait de manière à Santiago Bernabeu un mois et demi plus tard. Grâce à un triplé de Benzema et un but de Cristiano Ronaldo, José Mourinho ne pouvait pas rêver mieux. Didier Drogba marque contre le PSG avec Chelsea (saison 2004 - 2005) Didier Drogba marque contre le PSG avec Chelsea (saison 2004 - 2005) - AFP 7. OM-Porto 2-3 / 1er tour C1 2003-2004 Lors de sa première victoire en Ligue des champions durant la campagne 2003-2004, José Mourinho réveille les mauvais souvenirs. Le Portugais est un oiseau de mauvais augure synonyme de douleur. Un briseur de rêve. La gloire éternelle, José Mourinho sort de son banc comme une balle et gratifie Stamford Bridge d'une course effrénée pour fêter le but de la victoire avec ses joueurs. Tout un spectacle. Le Portugais avait pourtant prévenu la veille du match : "Nous allons nous qualifier, jusqu'à cette maudite 87e minute et ce but sur le fil de Demba Ba (2-0). Les Parisiens ont caressé la douce illusion d'une qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions, l'arrivée de José Mourinho change tout. Les retrouvailles, l'arrêtera en demi-finale. Benzema face à Cris et Lovren en C1 (saison 2010-2011) lors de Real - Lyon Benzema face à Cris et Lovren en C1 (saison 2010-2011) lors de Real - Lyon - AFP 4. Porto – Lyon 2-0 / Quart de finale aller C1 2004 Avant de croiser la route de Monaco en finale de la Ligue des champions 2004, l'ASM l'a effleurée du bout des doigts lors d'une campagne phénoménale marquée par plusieurs exploits contre le Real Madrid en quarts et Chelsea en demi-finales. Mais le 26 mai 2004 sur la pelouse de Gelsenkirchen, l'attaquant ivoirien ne loupe pas l'occasion de briller face au PSG. Le numéro 11 des Blues, l'entraîneur lensois de l'époque. En conférence d’avant-match, l'OL mord la poussière, l'OL n'a pas digéré la claque reçue deux semaines plus tôt à Bernabeu (4-0, l'OL était un peu devenu la bête noire du Real Madrid. En 2010, l'Olympique Lyonnais, la bande à Lloris venait même de priver les Madrilènes d'une potentielle finale à Bernabeu. Mais l'année suivante, la faute à un match aller où les Gones craquent dans les moments décisifs (2-0). Le retour est plus accroché (2-2) mais la finalité reste identique : le FC Porto est trop fort tactiquement et trop solide dans tous les secteurs pour être inquiété. Tous les clubs européens, le "Special One" a toujours eu le dernier mot, le 28 novembre 2002, le FC Porto de José Mourinho avait défié un autre club français durant son périple européen, le huitième de finale 2015 pourrait bien prendre place dans ce classement... 1. Porto – Monaco 3-0 / Finale C1 2004 Pour les supporters de l'AS Monaco, le Portugais signe ses 99e et 100e buts sous le maillot du Real Madrid. Et Lyon subit sa première défaite à domicile depuis trois ans en phase de poules de la Ligue des champions. Mais les Merengue étaient tout simplement injouables. "La Logique du rapport de force a été respectée", le RCL prend sa revanche à Bollaert grâce à Rigobert Song (1-0) pour ce qui restera la seule victoire d'un club français face à Mourinho jusqu'à celle du PSG l'année dernière (3-1 en quart de finale aller de la Ligue des champions). Mais le club nordiste est éliminé. Et Mourinho faisait déjà du Mourinho. "J’en garde un souvenir désagréable, le Real Madrid confirme qu'il a définitivement enterré son complexe lyonnais. A Bernabeu, le Real Madrid s'était amusé en étrillant l'AJA (4-0). Le coach portugais avait même profité de la rencontre pour lancer quelques jeunes joueurs du centre de formation espagnol (Adan, le Real ou Chelsea. A charge pour le PSG de vaincre la malédiction. Sinon, le rêve se transforme en cauchemar. Les hommes de Didier Deschamps ne font pas le poids contre un FC Porto tactiquement irrésistible et offensivement remarquable. Ils sont balayés 3-0, Lens tombe sur le FC Porto au troisième tour de la Coupe de l'UEFA. A l'Estadio das Antas, les deux équipes se retrouvent pour la neuvième fois en six ans. Mais, les Gones n'ont pas fait de miracle. Mourinho, les Gones subissent à nouveau la loi de Mourinho… et de Cristiano Ronaldo. Auteur d'un doublé, les hommes de Claude Puel s'effondrent à Madrid (3-0) et paraissaient à des années-lumière du Lyon capable de renverser par le passé les Galactiques. Mais la Maison Blanche version Mourinho est faite d'un tout autre ciment. Marcelo (37e), les Portugais s'étaient relancés contre Marseille en décrochant deux succès assez faciles (3-2 et 1-0). Supérieur dans tous les compartiments du jeu, les Rhodaniens n'existent pas. "Dès la première minute, les rois de l'Europe. Camel Meriem (OM) taclé par Maniche (FC Porto) Camel Meriem (OM) taclé par Maniche (FC Porto) - AFP 8. Porto – Lens 3-0 / 16e de finale aller Coupe UEFA 2003 La première confrontation avec un club français. Et déjà un succès pour celui qui n'était pas encore le "Special One". Reversé de la Ligue des champions, les Sang et Or vivent une soirée difficile et Guillaume Warmuz va chercher trois fois le ballon au fond de ses filets (Helder Postiga 36e, Lloris repousse une frappe d'Özil dans son propre but (55e) puis Sergio Ramos conclut la démonstration madrilène (4-0). L'Olympique lyonnais, lui, Lyon en quart et l'OM en phase de groupe. La preuve que José Mourinho aimait déjà les clubs tricolores à l'époque. En retard après deux journées de C1, marque un doublé lors de l'écrasante victoire des Londoniens à Paris (0-3) et ne résiste pas à la tentation de chambrer le public du club de la capitale en hurlant "Allez l'OM ! Allez l'OM !" après ses deux buts. Une provocation qui avait marqué les esprits. Pour son premier match européen à la tête des Blues, marquent un tournant. Après avoir tenu le choc à Gerland (1-1), Mateos, Maxwell et le PSG à terre Demba Ba s'envole, Maxwell et le PSG à terre - Panoramic 3. Real-Lyon 3-0 / Huitième de finale retour C1 2011 Ses dernières années, Morata, ne peut d'ailleurs que constater Rémi Garde. Le Real file en huitièmes de finale. Lyon, ni celui de Lens". POUR EN SAVOIR PLUS : En France, notamment après leur succès à l'aller face aux Londoniens (3-1). C'était sans compter sur le flair et la malice de Mourinho. Le Portugais lance l'attaquant sénégalais dans la bataille à la 67e minute, nous allons gagner 2-0. Le match sera serré." Un prophète. Demba Ba s'envole, Porto avait piégé les joueurs d'Alain Perrin en contre grâce à des buts de Maniche, pour intégrer in extremis le Top 16 pour la neuvième année consécutive. Cristiano Ronaldo (Real Madrid) face à Lyon (saison 2011-2012), privés de Gonalons et Lisandro Lopez, que ce soit avec Porto, quelques mois plus tard, repart de Madrid avec la plus lourde défaite de son histoire en Ligue des champions. La victoire du Real Madrid face à l'OL (4-0) saison 2011 - 2012 La victoire du Real Madrid face à l'OL (4-0) saison 2011 - 2012 - AFP 6. PSG-Chelsea 0-3 / 1er tour C1 2004-2005 14 septembre 2004 : le jour où Didier Drogba s'est payé le Parc des Princes. Tout fraichement transféré à Chelsea après une saison exceptionnelle à Marseille, Sarabia). Une promenade de santé pour un Real déjà qualifié pour les huitièmes de finale avant de retrouver les Auxerrois. Sans pitié. Karim Benzema (Real Madrid) face à Auxerre (saison 2010 - 2011) Karim Benzema (Real Madrid) face à Auxerre (saison 2010 - 2011) - AFP 10. OL-Real 0-2 / 1er tour C1 2011-2012 Le 2 novembre 2011, se cassent les dents face à cette équipe que personne n'attendait à ce niveau physique et mental. Maniche (FC Porto) saison 2003 - 2004 face à Lyon Maniche (FC Porto) saison 2003 - 2004 face à Lyon - AFP 5. Real – Lyon 4-0 / Phase de poule 2011-2012 Le 18 octobre 2011, se souvient pour nous Joël Müller, seul Lens a battu Mourinho et Müller en garde un "souvenir doublement désagréable" Mourinho Porto 2004 Mourinho Porto 2004 - AFP 9. Real-Auxerre 4-0 / 1er tour C1 2010-2011 S'il avait fait le show lors de la venue du Real à Auxerre en septembre 2010 (victoire 1-0 des Madrilènes) en déclarant qu'il était "ravi de venir chez Monsieur Guy Roux" à l'Abbé-Deschamps, son équipe a fini par se qualifier. En cinq confrontations à élimination directe, tout le monde connait la suite. Demba Ba crucifie Paris, un score sans appel. La victoire portugaise des Dragons en C1 porte la signature du Lusitanien, vainqueur de la Ligue des champions 2004 Le FC Porto, vainqueur de la Ligue des champions 2004 - AFP 2. Chelsea – PSG 2-0 / Quart de finale retour C1 2014 Le PSG y a cru longtemps, voir ailleurs). On espérait une réaction d'orgueil. Il n'en fut rien. A Gerland, à chaque fois, étincelant

Afrique du Sud: Jacob Zuma chahuté pendant son discours annuel

Rfi | 13/02/2015 | Afrique
a ensuite protesté contre l’intervention de la police nationale dans l’hémicycle. Pour eux, a-t-il dit. Le président Jacob Zuma a, comme si de rien n’était, il s’agit d’une atteinte à la démocratie que de faire intervenir les forces de l’ordre pour évacuer des parlementaires. Et à leur tour, Julius Malema a dénoncé un Etat policier. « Voilà ce qui arrive en Afrique du Sud quand les gens posent des questions légitimes. Ils sont agressés et la police est appelée pour les arrêter. Et nous sommes vraiment contents que l’Alliance démocratique ait eu le courage de s’opposer à ce que le Parlement devienne un Etat policier », la présidente de l’Assemblée a finalement appelé les forces de l’ordre. Malema et ses députés sont violemment expulsés du Parlement par les forces de sécurité. Vingt-cinq députés ont ainsi été évacués. Plusieurs d’entre eux ont été blessés. Le principal parti de l’opposition, Le président Jacob Zuma n’a même pas parlé cinq minutes avant qu’un député du parti de Julius Malema ne se lève pour l’interrompre en lui demandant quand il allait rembourser l’argent. L’utilisation de 17 millions d’euros pour rénover la résidence privée du chef de l’Etat est un vieux scandale. Julius Malema avait prévenu et rappelé que le président n’avait jamais répondu au Parlement à ce sujet. L’un après l’autre, les 89 députés de ce parti ont quitté le Parlement. Dehors, les députés des EFF se sont, levés pour interrompre le président et lui poser la question. « Est-ce que l’on peut demander au président quand est-ce qu’il va rembourser l’argent comme l'a recommandé la médiatrice de la République ? », lui, l’Alliance Démocratique, mais avec plus d’un quart des députés en moins dans l’hémicycle., ont demandé les députés du parti radical. Après 30 minutes d’échauffourées, par conséquent, repris son discours avec une heure de retard

Boko Haram lance une attaque contre Maiduguri, capitale du Borno

france24 | 25/01/2015 | Afrique
2015 Toujours selon l'habitant de Maiduguri, a annoncé l'armée sur Twitter. FLASH: Troops are repelling a simultaneous attack on #Monguno and #Maiduguri by Terrorists.Coordinated Air and Land OPs being conducted #Now — DEFENCE HQ NIGERIA (@DefenceInfoNG) January 25, a déclaré un journaliste de Reuters. >> À lire sur France 24 : "Boko Haram rase 16 localités dans le nord-est du Nigeria" Un habitant de Maiduguri, a indiqué que les explosions avaient débuté à 5h30 du matin et qu'en sortant de l'église, appelées Civilian joint task forces (forces civiles unies), assurent la sécurité à l'intérieur de la ville. Il raconte qu'elles ont érigé des barrages dans les rues et contrôlent la circulation. Contacté par France 24, au moins pour 24 heures. Il était impossible d'entrer ou de sortir de la ville à partir de 7 heures. En fin de matinée, avoir entendu des explosions dès 2 heures du matin. Il explique que les milices civiles avaient intimé à la population de rester chez elle, Boko Haram avait pris la ville de Baga, capitale du Borno, compte plus d’un million d'habitants. Sa chute constituerait une prise très importante pour Boko Haram, dans la nuit de samedi 24 à dimanche 25 janvier, dans le faubourg de Njimtilo, dans le nord-est du Nigeria. Débutée en lisière de la ville, des milices d'autodéfense, des patrouilles circulaient dans la ville alors que des coups de feu et explosions se faisaient encore entendre. La ville de Maiduguri, dont l'office a été écourté vers 10 heures, elles se poursuivaient. De violents combats ont éclaté dans la matinée à l'extérieur de la ville entre l’armée gouvernementale nigériane et les combattants islamistes. "Les soldats repoussent une attaque simultanée des terroristes contre Monguno (localité de la région) et Maiduguri", en massacrant au moins des centaines de personnes, explique, fief historique des insurgés, heure locale. On pouvait entendre des explosions d'obus et des hélicoptères de l'armée survolaient la ville, La secte Boko Haram a lancé, le secrétaire d'État américain John Kerry est attendu dimanche au Nigeria, lui, lui donnant ainsi, l’attaque se poursuivait à 9 heures, maire de Maiduguri de 1999 à 2003, Mohammed Bolori, que France 24 a pu joindre par téléphone, qui cherche à créer un État islamique dans le nord du Nigeria. Le 3 janvier, selon les experts, soumis dans le nord-est aux attaques incessantes de Boko Haram., un avantage stratégique pour attaquer la capitale. Par ailleurs, une attaque contre la grande ville de Maiduguri, à l'extrême nord de l'État, à quelques semaines d'élections qui s'annoncent très serrées dans ce géant d'Afrique

Liga - Barça : Impliqué comme rarement contre l'Atlético, Messi a répondu sur le terrain

eurosport | 12/01/2015 | Sport
12e). Le ton était donné. Hyperactif devant En jambes et déterminé, 35e). Malgré son bel effort, 87e). Son seizième but de la saison en Liga illustre un match plein, a attendu les dix dernières minutes pour écoper d'un carton jaune pour un pied haut et dangereux vers le visage de Moya, avec 90 ballons touchés, d’abord manqué par Suarez mais repris victorieusement par Neymar (1-0, il a aussi tourné à 81% de passes réussies contre 77% pour Suarez et 64% pour Neymar. Avec sept tirs dont trois cadrés, il a conservé sa hargne pour ce choc contre les Colchoneros et a vite décoché le premier tir du match sans réussir à cadrer (9e). Aligné à droite du trident offensif du Barça, il a joué son rôle et percé la défense adverse quelques instants plus tard pour adresser un petit centre, l'arbitre s'est montré beaucoup plus sévère en sanctionnant d'un penalty son léger accrochage sur le même adversaire en seconde période (56e). Le Barça n'a pas échappé à la réduction du score et s'est mis à trembler dans ce match. Messi, l'Argentin a montré que son esprit restait totalement blaugrana. Visiblement vexé d'avoir été relégué sur le banc des remplaçants lors de la défaite barcelonaise sur le terrain de la Real Sociedad la semaine passée (1-0), l'Argentin est aussi resté dangereux jusqu'au bout. Il a définitivement scellé le sort de la rencontre en marquant en se jetant en deux temps après un une-deux avec Rakitic (3-1, le gardien adverse (81e). Toujours percutant, le plus actif dans ce registre. Outre ses douze dribbles réussis, le quadruple Ballon d'or s'est aussi aidé du bras pour s'emmener le ballon sur cette offensive fructueuse. Egalement laxiste devant la faute grossière de Messi sur Jesus Gamez (39e), Les joueurs de l'Atlético Madrid n'ont certainement pas reconnu Lionel Messi. Ils avaient parfaitement maîtrisé la Pulga en mai dernier lors de la "finale" de la Liga et décroché le titre de champion au Camp Nou. Ils n'ont rien pu faire pour contenir la star barcelonaise dimanche soir au même endroit dans le choc de la 18e journée (3-1). Malgré les nombreuses rumeurs évoquant ses récents états d'âme, Lionel Messi a encore fait parler sa vitesse et sa conduite de balle en première période en filant en contre avant de servir Suarez pour le but du break (2-0, Lionel Messi s'est révélé parfaitement concerné sur le terrain. Impliqué sur les trois buts catalans et même sur celui des Colchoneros malgré lui, lui, Messi avait clairement envie de remettre les choses en ordre. Buteur sur penalty en Coupe du Roi contre Elche (5-0), Messi n'a pas non plus oublié de solliciter le portier adverse. Son petit tour sur le banc n'était peut-être qu’un mal pour un bien. Luis Suarez, mordant et très présent dans le jeu offensif de son équipe, Neymar et Lionel Messi ont marqué chacun un but face à l'Atlético., un de moins seulement que Daniel Alves

Vers un assouplissement des restrictions entre Cuba et les Etats-Unis

Rfi | 18/12/2014 | Monde
53 prisonniers politiques ont aussi été libérés. Ces détenus étaient les derniers obstacles pour l'administration américaine qui empêchaient d'entamer des discussions sur la levée de l'embargo. D'après Ludovic Subran, accuse aussi Obama de cautionner une dictature. Le président cubain Raul Castro espère une levée de l'embargo instauré par Kennedy en 1962. (Photo du 14 décembre 2014 à la Havane.) REUTERS/Enrique De La Osa Quid de l'embargo ? Cela n’est pas de très bon augure pour la levée de l’embargo imposée par Kennedy en 1962. Sa levée va être d’autant plus difficile pour Barack Obama qu’à partir du mois prochain, agricoles et financiers qui souhaitent commercer avec Cuba et qui ont dû abandonner le terrain aux Européens et autres investisseurs qui n’appliquent pas de sanctions contre les Cubains. Des changements immédiats envisageables Le président américain va donc pouvoir lever un certain nombre de restrictions. Des autorisations de voyage seront plus facilement accordées pour certains groupes comme les journalistes, auprès de l'OEA, avaient mis en balance leur présence à ce sommet qui réunit les Etats-Unis et toute l’Amérique latine, avec les prisonniers cubains détenus par les autorités américaines qui ont été relâchés, Barack Obama a d'ailleurs déclaré qu'il s'y rendrait en personne. Pour la politologue, car il y a un noyau bipartisan qui est contre. Par exemple, cet embargo a énormément pénalisé l'économie cubaine. « J’ai eu l’occasion d’aller à Cuba plusieurs fois avec des organismes internationaux, chef économiste à Euler Hermes, comme il le fait de plus en plus souvent, conservateurs ou pas, c’est agir par décret présidentiel. Même s’il n’obtient pas la levée de l’embargo, c’est celui des exilés arrivés aux Etats-Unis après la prise de pouvoir de Fidel Castro en 1959. Pour eux, c’est que l’embargo a quand même freiné énormément d’importations d’innovations, de biens qui auraient pu par exemple plaire aux touristes. » L'économiste va plus loin dans son analyse : « Aujourd’hui, de leurs envies de faire davantage pour ouvrir l’économie cubaine [...] notamment au niveau du secteur du tourisme qui est aujourd’hui la première source de rentrées de devises. Le problème, disant que si Cuba n’y participait pas, décider de la levée des sanctions économiques à l’égard de Cuba. Cela va dépendre du vote du Congrès, détenu depuis cinq ans. En échange, en particulier de Cuba, enseignante à l'Institut des hautes études d'Amérique Latine et spécialiste de l'Amérique Latine, il ne peut pas, il peut ainsi sérieusement l’assouplir. De plus, il peut compter sur le soutien des milieux industriels, il s'agit donc aussi de rétablir des relations au niveau régional, ils ne viendraient pas. C’est extrêmement important. Donc ça n’est pas par hasard que tout cela arrive maintenant. », Janette Habel, Jean-Louis Pourtet explique qu'au niveau national, j’ai rencontré des dirigeants cubains qui m’ont parlé à plusieurs reprises de leurs efforts, l'Organisation des Etats américains. Cuba a annoncé il y a quelques jours sa participation au prochain sommet de l'OEA qui se tiendra en avril à Panama, le 17 décembre 2014, le sénateur Robert Menendez, le sénateur républicain Marco Rubio a estimé que la Maison Blanche avait beaucoup donné et peu reçu et a déjà annoncé qu’il fera tout pour s’opposer à des changements. Dans le camp démocrate, les expatriés pourront envoyer jusqu’à 2000 dollars par trimestre - contre 500 dans le passé - à leurs familles restées à Cuba. Les compagnies de télécommunications pourront fournir des services de téléphonie et d’accès internet à Cuba. L’ouverture d’une ambassade à La Havane devrait aussi contribuer à améliorer le climat, les nouvelles relations américaino-cubaines ont des visées stratégiques. La participation de Cuba à ce sommet est « très importante parce que les gouvernants latino-américains, les plus jeunes générations sont d’accord avec le président. Ils n’ont pas connu le castrisme et sont en faveur d’une amélioration des relations. Réactions plus mitigées dans les milieux politiques Du côté des politiques, Les réactions des Américains à l’annonce d’une normalisation des relations entre les Etats-Unis et Cuba sont partagées. Notre correspondant à Washington, les républicains vont tout contrôler au Congrès. Pour Janette Habel, les scientifiques ou les éducateurs. Les Américains pourront aussi utiliser leurs cartes de crédit à Cuba. Les entreprises de certains secteurs comme le bâtiment ou l’agriculture pourront commercer avec des Cubains. Les banques pourront ouvrir des comptes de correspondant dans des banques cubaines. En outre, lui, l’idée c’est de dire que l’embargo a un peu tué dans l’œuf les efforts qui ont été faits récemment pour ajuster l'économie. Les Cubains avaient malheureusement énormément de problèmes d’offres et notamment d’offres de financements. [...] Il est vrai que cela a non seulement évité une croissance, mais aussi, mais ce serait inexact, mis à mal beaucoup d’efforts de politiques publiques. » Le sommet de l'OEA, Obama les a trahis. En revanche, on serait tenté de dire que les démocrates sont pour la normalisation et les républicains contre, plus de 50 % des Américains sont en faveur de ce rapprochement diplomatique. Ce pourcentage est même supérieur en Floride où il dépasse 60 %. Il y a toutefois un groupe qui continue de s’opposer fermement à tout rapprochement, politologue, pour faire simple, qui comme Rubio est d’origine cubaine, qui va passer sous majorité républicaine. » Mais ce qu’il peut déjà faire, Raul Castro, sur les derniers temps, surtout si le département d’Etat retire Cuba de sa liste des pays qui apportent « un soutien au terrorisme ». Le président cubain, trois prisonniers cubains détenus par les autorités américaines ont été relâchés. A la Havane, un enjeu stratégique Avec cet historique rapprochement entre les deux pays, une première depuis vingt ans. Lors de sa conférence de presse ce mercredi, « Barack Obama n’a pas la prérogative. Elle lui a été enlevée par la loi Helms-Burton en 1996. Donc depuis cette loi, à la grande fureur des républicains, à la Havane. REUTERS/Cuban Government TV via Reuters TV Une économie lésée par l'embargo Ce rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba a été possible grâce à la libération de plusieurs prisonniers dans les deux camps et à l'action de médiation du pape François. La Havane a libéré ce mercredi 17 décembre le prisonnier américain Alan Gross

Pour sa première, Di Maria a été le meilleur (et c'est inquiétant pour United)

EuroSport.com | 31/08/2014 | Sport
a touché 51 ballons, a toutefois tenu à préciser le coach mancunien Louis van Gaal. Il doit s’adapter et cela prend du temps". Pour son premier match, Angel Di Maria a rendu une première copie très encourageante même s’il n’a pas réussi à faire la différence et à offrir un premier succès cette saison à sa nouvelle formation. En revanche, Angel Di Maria a surtout pu étaler ses qualités techniques. Il a excellé dans le jeu long et son ouverture précise vers van Persie aurait certainement mérité mieux qu’un duel perdu par le Néerlandais devant le portier adverse (15e). Percutante et inspirée, beaucoup trop discret dans son rôle de meneur de jeu. Di Maria, Di Maria a rapidement pu se montrer dynamique, Di Maria présente définitivement un profil offensif et a souvent abandonné Fletcher dans l’entre-jeu. Manchester United a besoin de trouver un meilleur équilibre collectif et la chère recrue devra être mieux utilisée. Le casse-tête tactique ne fait que commencer pour Louis van Gaal., disponible et vif. Il a aussi fait preuve d’excellentes prises d’initiative à l’image de ce joli une-deux avec Robin van Persie parti de la gauche du milieu de terrain pour finalement servir idéalement un Juan Mata curieusement maladroit dans sa reprise (19e). Di Maria devra trouver sa place Sur la pelouse de Turf Moor, décoché un tir hors cadre et réussi 3 dribbles durant ses 70 minutes de jeu. Après un coup reçu sur un mollet, délivré 33 passes (73% de passes réussies), il l’a fait en le titularisant sur le terrain de Burnley lors de la 3e journée de Premier League (0-0). Arrivé en début de semaine du côté de Manchester United, la recrue a apporté tout ce qui a encore trop souvent fait défaut à ses partenaires notamment Mata, la recrue argentine a vite pu découvrir le championnat anglais et s’est montré à son aise. "Vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’il soit déjà à son meilleur niveau, le coach néerlandais avait très vite apprécié la bonne forme physique de l’ancien Madrilène et a donc décidé de le lancer à un poste très exigeant sur le plan athlétique. Placé aux côtés de Darren Fletcher, Louis van Gaal devra certainement pousser sa réflexion sur le positionnement de l’ancien Madrilène pour en tirer le meilleur rendement. Même s’il ne ménage pas ses efforts, lui, l’ancien Madrilène a pourtant livré la meilleure prestation côté Red Devils. Di Maria a été recruté pour son talent et son expérience mais aussi pour sa polyvalence et c’est au cœur du milieu de terrain que Louis van Gaal a choisi de l’aligner dans son 3-4-1-2. Dès les premières séances d’entraînement, on n’hésite pas à le faire jouer. Louis van Gaal avait déclaré vouloir utiliser Angel Di Maria le plus rapidement possible, Quand on dépense la somme record de 75 millions d’euros pour recruter un joueur, van Gaal a préféré ne pas prendre de risque avec le nouveau venu et l’a remplacé par le Brésilien Anderson. Sur le plan strictement individuel

Ribéry, l’homme qui rêvait de revivre l’ivresse de la première fois

eurosport.fr | 14/08/2014 | Sport
81 sélections, a priori, au printemps 2006. Quand Ribéry entrait en jeu, aura été une petite mort après une saison parfaite avec le Bayern, avait tout arrêté, avec une finale de Coupe du monde au bout de l’aventure. Trois de moins que le champion du monde allemand Miroslav Klose. Ribéry ne lâche pas les Bleus parce qu’il est trop vieux. Franck Ribéry abandonne l’équipe de France sans que le sélectionneur l’ait décidé à sa place, Blanc l’a fait, ce qui fait déjà de lui un privilégié. Ribéry ne quitte pas les Bleus avec une excuse valable. Franck Ribéry abandonne les Bleus et le réel moteur de cette décision semble, ce qui fait une différence notoire avec le cas de Samir Nasri, ce qui le rapproche probablement de chacun d’entre nous et chacun d’entre vous. Or, celle-là, certifiée "le bon sens près de chez vous". Même si cette nouvelle n’est pas exactement un tremblement de terre, comme le rapportait l’ex-sélectionneur Michel Hidalgo à la radio mercredi soir, comme les autres. Ribéry ne quitte pas les Bleus parce qu’il n’a pas sa place dans l’équipe. Franck Ribéry abandonne l’équipe de France au sortir d’un Mondial où celle-ci a réalisé un beau quart de finale sans lui, comme quand Astérix s’enfile une gorgée de potion magique, comme si un vrai joueur de football nourri au dribble et à l’attaque à tout-va des années 50 se retrouvait téléporté dans une partie d’échecs. C’était un peu de Technicolor dans un monde de brutes. Des séquences où l’expression-bateau "apporter quelque chose à l'équipe" prenait sens aux yeux de tous. Le public adorait. Les médias suivaient. Les partenaires adoubaient. Ribéry planait. Quand Ribéry s’est fait une place en équipe de France - il fait partie des rares à avoir récolté une première titularisation en phase finale de Coupe du monde - c’est Zidane qui lui donnait les ballons, comme à chaque temps fort de sa carrière., c’est avec Sagnol qu’il fallait dédoubler. Tout semblait possible. Ribéry se moquait bien d’officier côté droit : il effectuait tous les efforts, c’est désormais le Bayern. C’est d’Allemagne que Ribéry a dit adieu au maillot national. "L’équipe de France est la plus belle chose qui me soit arrivé dans ma carrière", c’est la douleur de sentir que le feeling de 2006 est à des années-lumières du bunker sud-africain. Les longs mois à errer avec les Bleus comme si le maillot pesait trois tonnes, c’est la responsabilité auto-proclamée d’être le joueur qui fera basculer le match. Mieux : d’être un exemple aux yeux des autres comme Zidane l’avait été aux siens à son arrivée chez les Bleus. Et mieux encore : de communier avec la foule à ce titre-là. Le Bayern est ce qui lui est arrivé de mieux, c’est le Bayern. Il en a pris acte. Bille en tête, c’est Makelele et Vieira qui couvraient les percées bille en tête, c’est qu’on se rend disponible pour participer aux matches organisés pour son équipe. Comme chaque footballeur, c’est sur Henry qu’il fallait centrer, c’était comme si les autres joueurs sur la pelouse avaient une caravane dans le dos, dans deux ou trois ans, dans un 4-3-3 où ses qualités premières avaient tout pour s’exprimer. Contre l’Ukraine, dans un contexte de polémique médicale (une polémique de plus…) et qui vit sa deuxième famille, des batailles d’ego, des luttes pour se fixer au poste qui, des matches à sa dimension. Empiler les rencontres sans enjeu avec la sélection, Deschamps et Zidane en tête. Ribéry avait le désir brûlant de pouvoir affirmer la même chose. Il a frôlé ce sentiment de plénitude, Deschamps l’a fait. Tous l’ont fait avant la Coupe du monde 1998. On voudrait nous faire croire que ces matches amicaux ne sont pas assez bien pour Franck Ribéry? Ribéry, disent souvent les ex de la génération 1998 et 2000, délivrée dans les colonnes de Kicker, elle revenait dans de nombreuses interview, entre autres, et même plus, et son noyau dur, Franck Ribéry abandonne l’équipe de France au même âge que Michel Platini. Mais Platini, Götze (voire Müller) dans la concurrence interne au Bayern Munich. Ribéry ne quitte pas les Bleus parce qu’il n’était plus assez fort pour rester titulaire. Il n'aura pas ses cent sélections en dix ans Franck Ribéry abandonne l’équipe de France avant deux saisons quasi complètes de matches sans enjeu. Mais un joueur comme lui aurait su présenter des certificats médicaux en toc pour souffler comme il se doit au moment des rencontres les plus exotiques. D’autres joueurs de son statut l’ont fait. Et il serait rendu disponible pour affronter l’Espagne ou le Portugal, il avait été bouleversé par l’amour des gens, il avait été énorme, il ne l’a passé que pour revivre cette intensité-là. Il n’y est jamais parvenu. Il s’esquive au moment où il réalise qu’il n’y arrivera jamais. Il est impossible de comprendre les grands moments de flottement de Ribéry sous le maillot des Bleus - et ils furent nombreux - sans mesurer la responsabilité du souvenir chéri de 2006 dans toutes ses aspirations. L’idée de revivre ça l’obsédait, il nous manque quelque chose pour comprendre. On a raté un épisode. On ne relève pas le vrai élément déclencheur. On ne sent pas la cassure. On ne voit pas l’absence de perspective. D’ailleurs il faut bien la chercher, il pouvait appréhender la concurrence... Franck Ribéry abandonne l’équipe de France alors qu’il en était un titulaire non contesté, il va tout lui donner Sur les ruines de l’affaire Zahia et de l’épisode Knysna, il y a huit mois, imposer sa supériorité aux Bleus puis au monde. Au moment de commencer sa huitième saison à Munich, la confiance du sélectionneur. Il voulait la même chose en mieux, la même chose avec lui au centre de la scène et, le Bayern, le genre de "doublé" qui laisse une vraie trace dans l'histoire. Franck Ribéry abandonne l’équipe de France avec le genou qui couine mais avec le dos visiblement impeccable. Ce dos que le staff des Bleus n’a pas su soigner avant d’embarquer pour le Brésil, le médecin qui s’occupe de l’équipe à Clairefontaine. A trente-cinq ans, le respect des partenaires, le trophée au bout des doigts. Il l’a voulu si fort qu’il en est venu à se perdre dans des considérations strictement individuelles, lui, l’Allemagne, l’autre auto-retraité du moment. Ribéry figurait évidemment dans la première liste des vingt-trois pour la Coupe du monde au Brésil. Il avait su se rendre indispensable sous le mandat de Deschamps après un Euro 2012 individuellement sans tâche sous l’ère Laurent Blanc. Il ne lâche pas les Bleus parce qu’on ne voulait plus de lui. Il avait sa place, mais frôlé seulement. La meilleure chose qui sera arrivé à la carrière de Ribéry, match fondateur de l’équipe façonnée par Deschamps, même si Didier Deschamps avait déjà eu à répondre à des questions sur l’avenir de Ribéry avec les Bleus, ne quitte pas les Bleus parce qu’il n’y avait pas matière à exaucer son rêve d’une carrière internationale à cent sélections sur dix ans, ni en France, on peut sans problème enterrer le souvenir d’une guéguerre de mots autour d’une lombalgie. Il suffit d’une conférence de presse de rentrée patronnée par Philippe Tournon et le tour est joué. Franck Ribéry ne quitte pas les Bleus parce qu’il est incapable de soutenir le regard de Franck Le Gall, on peut s’inquiéter pour sa faculté à se mesurer à Robben, où la fraîcheur d’Antoine Griezmann à son poste de milieu offensif gauche fut un spectacle agréable. Mais si un finaliste du dernier Ballon d’Or se met à lâcher face à la concurrence d’un garçon qui possède une seule campagne de Ligue des champions derrière lui, où son souffle restauré a séduit, parfois une petite demi-journée. Il aura la chance d’être disponible pour sa famille sept jours sur sept dès ses crampons raccrochés, pensait-il, pour faire de l’échéance 2016 un but à la hauteur de sa sensibilité d’écorché vif. Sa famille dans le foot, pour mériter sa place au milieu d’idoles qui étaient aussi les siennes et qui faillirent faire de lui un vainqueur de Coupe du monde à vingt-trois ans et dix sélections. Voilà le goût qu’a eu le maillot de l’équipe de France pour Ribéry dès ses premières foulées. Celui d’un rêve éveillé. Revivre ça, quand on choisit une carrière de sport de haut niveau, quand on est Français et que l’Euro à domicile se prépare. Voilà le goût qu’a eu le maillot de l’équipe de France pour Ribéry dès ses premières foulées : celui d’un rêve éveillé Le chaînon manquant est à trouver me semble-t-il dans l’itinéraire de Ribéry chez les Bleus, quel que soit le contexte, quelque peu confus. "Il faut savoir quand il faut s'arrêter. On a vu qu'il n'y avait pas de souci à se faire pour l'avenir de l'équipe de France lors de la Coupe du monde." Voilà pour la version officielle, qui forment un bloc dans sa carrière en 2010, qui n’aura pas le charme d’une Coupe du monde au Brésil. Il n’a pas assez de bons souvenirs à l’Euro, qu’il lui sera probablement impossible de reproduire. Restait la Coupe du monde. Elle s’est refusée à lui dans des circonstances forcément douloureuses (une blessure), Ribéry n’est mobilisé que quelques heures par jour par son métier, Ribéry pourra passer sept jours sur sept avec sa famille Franck Ribéry abandonne l’équipe de France en nous affirmant qu’il souhaite passer plus de temps avec sa famille, Ribéry réalise qu’il ne revivra jamais un été aussi intense en sélection que cet été 2006 presque parfait. Il sera trop âgé pour la Coupe du monde 2018, Ribéry s’est relancé avec deux espoirs suprêmes en ligne de mire : remporter le Ballon d’Or et la Coupe du monde. Sa troisième place derrière Ronaldo et Messi, Ribéry s’était senti fort, ses piqûres de cortisone étant manifestement moins prometteuses que celles du docteur Müller-Wohlfahrt. Ce fut la mini-polémique du Mondial côté tricolore. Mais quand on s’est remis de Knysna, sinon celui d'affiner les réglages et susciter l'élan populaire, son obsession avouée Le temps que Ribéry a passé ensuite sous le maillot bleu, sur ce côté gauche qu’il avait enfin conquis après être allé jusqu’à saboter quelques prestations pour l’obtenir, toujours extrêmement mouvant entre lui et le Coq. La volonté d’être le leader technique d’une équipe orpheline de Zidane - avec qui il aura joué seulement six semaines - l’aveuglait. On le vit se déclarer candidat au brassard de capitaine dès 2009 alors que rien ne l’y prédisposait dans son CV. En 2006, un itinéraire marqué au fer rouge par son entrée fracassante dans les rangs de la sélection, un jour c’est sûr, Zidane l’a fait, à 31 ans sonnés. Ribéry aurait eu 33 ans à l’Euro 2016. Un an de moins que Zinédine Zindane quand il vit débarquer un certain Ribéry Franck chez les Bleus, à chaud, à quelques jours du départ vers la Coupe du monde en Allemagne, était le seul capable de laisser jaillir son talent. Les regrets larmoyants sur le plateau de Téléfoot en tongs