Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​«La jonction de toutes les forces armées peut régler la question de l’insécurité dans nos villes », Serigne Mbacké Ndiaye



L'ancien ministre Serigne Mbacké Ndiaye s’est prononcé, ce vendredi sur les questions d’intérêt national. Il a salué l’attitude du peuple sénégalais à ne pas verser dans la « provocation ou dans une campagne déguisée » par rapport à l’augmentation du prix de l’électricité. Car dit-il, « en vérité s’il y a augmentation du prix de l’électricité nous tous nous en souffrons. Parce que nous sortons de nos poches pour payer l’électricité. Mais ce n’est pas une raison d’en profiter pour faire faire au peuple sénégalais, ce que nous n’avons pas réussi à lui faire à l’occasion de l’élection présidentielle ».
 
Selon Serigne Mbacké Ndiaye, il en est de même quand on parle de société d’eau. « Nous allons demander au gouvernement d’être ferme. Parce qu’il est inacceptable que des Sénégalais se lèvent un bon matin et leur dire que nous allons vous priver de l’eau ».
 
Parlant de la journée de propreté qui a été lancée par le chef de l’Etat, l’ancien ministre sous Wade, soutient que ce n’est pas une action politique ou politicienne. « C’est une action citoyenne pour ne pas dire patriotique qui intéresse tous les Sénégalais. Il faudrait juste demander pour que cette action puisse être pérennisée. Qu’il ne soit pas un feu de paille. Il faudrait qu’à tous les niveaux que la pression soit maintenue. Et c’est à ce niveau que nous avons suggéré, la création dans tous les quartiers du Sénégal la création de comités qui ne sont pas politique. Mais des jeunes, de femmes, des leaders d’opinion dans toutes les localités qui peuvent se constituer en comité ».
 
Serigne Mbaye Thiam invite le ministère de l’Intérieur à utiliser les militaires pour assurer l’insécurité dans nos villes et nos campagnes. « Il se pose également la question de l’insécurité dans certaines villes notamment à Touba. Et surtout les Chinois qui sont agressés et leurs argents volés. Je pense qu’il faudrait mettre un terme à de tels ajustements. Les policiers et les gendarmes font un excellent travail dans ce pays-là. Mais il faut le reconnaître, ils ne sont pas en nombre suffisant. C’est la raison pour là quelle, nous avons dit que les militaires qui sont dans les casernes doivent pouvoir être utilisés par le ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique pour régler cette question là », dit-il.
  


Vendredi 10 Janvier 2020 - 12:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter