Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Coronavirus : Paris et les Bouches-du-Rhône de nouveau en zone rouge

La situation épidémiologique s'est aggravée en France : Paris et les Bouches-du-Rhône sont classés en zone de circulation active du virus. Les bars, restaurants... pourraient refermer. Le point sur la pandémie, les vaccins, le port du masque...



Le monde est toujours en proie à la pandémie de Covid-19. Le bilan mondial s'est alourdi : 759 700 personnes sont mortes dans le monde depuis que l'OMS a fait état de l'apparition de la maladie en Chine fin décembre 2019, et 20,9 millions de personnes sont contaminées, selon les dernières statistiques de l'Université John Hopkins.

L'épidémie poursuit son avancée et ses flambées dans de nombreux pays : sur le continent Américain (Etats-Unis, Brésil, Mexique, Colombie, Pérou, Argentine), dans les Caraïbes, en Asie du Sud-Est (Inde, Bangladesh), en Asie Centrale (Kazakhstan, Kirghizistan), en Méditerranée orientale (Arabie Saoudite, Iran, Qatar, Oman, Koweït). L'Amérique latine et les Caraïbes sont devenues le 7 août la région du monde la plus touchés en nombre de morts, devant l'Europe. En Guyane et à Mayotte, l'épidémie est en régression. En France, les indicateurs de suivi de l'épidémie "continuent de se dégrader.
 
Le nombre de nouveaux confirmés de COVID-19 augmente régulièrement de même que le nombre des admissions hospitalières", indique le ministère de la santé dans son point quotidien le 13 août. "Individuellement et collectivement, nous devons redoubler d'efforts pour éviter une reprise épidémique" enjoint-il. Dans son point épidémiologique hebdomadaire au 13 août, Santé publique France signale une "forte progression de l'incidence (+42%) et du taux de positivité (+41%), et une augmentation de l'incidence dans toutes les classes d'âge, particulièrement marquée chez les 25-35 ans". Paris et les Bouches-du-Rhône ont été placés en zone rouge vendredi, signe d'une circulation active du virus.
 
Le Premier ministre Jean Castex indiquait mardi que "La situation évolue dans le mauvais sens : 2.000 cas par jour contre 1.000 il y a une semaine."  Au 13 août, 2 669 nouvelles contaminations au coronavirus sont recensées durant ces dernières 24 heures, soit plus qu'hier, et 17 personnes supplémentaires sont mortes durant ces dernières 24 heures, portant à 30 388 le nombre total de décès du Covid-19 en France. Selon le ministère de la santé : "49% des clusters enregistrés se situent en milieu professionnel, 28% sont issus de rassemblements publics ou privés et notamment en milieu familial élargi." Pour les rassemblements familiaux et amicaux, le ministère recommande de privilégier les petits groupes, s'équiper de masques grand public et de gels hydro alcooliques, préférer les espaces extérieurs, et aérer les locaux. Le port du masque est obligatoire dans les lieux clos depuis le 20 juillet et rendu possible dans les lieux ouverts (parcs, rue piétonnes…) grâce à un décret du ministre des Solidarités et de la Santé.
 
Les préfets sont décisionnaires selon la situation locale et l'analyse de risque. "Il faut bien le poser, ne pas le manipuler et ne pas l'enlever. Porter le masque sous le nez ou autour du cou est une pratique encore trop observée qui nuit à une bonne protection individuelle et collective" insistait le ministère de la Santé dans son communiqué du 28 juillet.

sante.journaldesfemmes.fr

Vendredi 14 Août 2020 - 17:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter