Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​RDC: les deux touristes britanniques kidnappés dans les Virunga sont libres



​RDC: les deux touristes britanniques kidnappés dans les Virunga sont libres
En République démocratique du Congo (RDC), les deux touristes britanniques enlevés vendredi dans le parc des Virunga ont été libérés, a-t-on appris de source diplomatique. Leur convoi de véhicules avait été attaqué au milieu du parc alors qu'il venait de Goma. Les assaillants restent non identifiés. Dans la fusillade, une femme garde-parc avait été grièvement blessée. Elle a succombé depuis. Plus tôt, dans la journée, l'ambassadeur de la Grande-Bretagne a présenté ses condoléances à la famille de Rachel Makisa Baraka et à tout le personnel du parc national des Virunga, saluant «sa bravoure et sa détermination».

 C’est à 10h, vendredi matin, que l’administration du parc des Virunga (Nord-Kivu, à l’est de la République du Congo) a été prévenue d’une attaque qui a fait un mort – un ranger du parc – et une blessée, une de ses collègues, tandis que trois personnes étaient enlevées.
 L’embuscade, selon les informations de La Libre Afrique.be, serait survenue sur la route entre Kibati (point de départ pour le volcan Nyiragongo) et Kibumba, où se tient un grand marché.
 
A Londres, le Foreign Office a annoncé que les personnes enlevées étaient deux Britanniques – apparemment un homme et une femme – et leur chauffeur congolais. Il s’agirait de touristes qui semblaient se diriger vers le parc des Virunga. Selon le site du Daily Mirror, une rançon de 200 000 dollars serait réclamée.
 

RFI et La libre Afrique

Dimanche 13 Mai 2018 - 16:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 18:51 La peste fait 2 morts de plus à Madagascar

Samedi 22 Septembre 2018 - 18:46 Le Benin annule la taxe sur les réseaux sociaux