Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Réception du A330-900 Neo d’Air Sénégal : Macky Sall annonce l’arrivée bientôt de 8 nouveaux Airbus A 220-300 Neo



Le président de la République Macky Sall, a procédé, ce mercredi à la Réception du deuxième avion A 330 NEO d’Air Sénégal, nommé Sine Saloum. Selon le chef de l’Etat, avec cette acquisition, le pavillon national compte à présent 6 appareils. Cette cérémonie de réception a été une occasion pour le chef de l’Etat d’annoncer très prochainement l’arrivée de 8 nouveaux Airbus A 220-300 NEO.
 
« Le 31 janvier dernier, nous étions sur ce même site de l'Aéroport International Blaise Diagne, pour accueillir le premier appareil A330-900 Neo d'Air Sénégal baptisé Casamance, en hommage à notre belle région du sud. A cette date nous avions pris rendez-vous pour la réception du deuxième A330 Neo avant la fin de l'année 2019. Promesse tenue, nous y voilà. Ce deuxième aéronef porte le nom de Sine-Saloum pour célébrer un hôte de nos terroirs traditionnel », a déclaré Macky Sall.
 
Selon lui, cet appareil moderne de dernière génération, d'une capacité de 290 chaises dotées de technologie de dernière génération propose un aménagement intérieur de haute qualité. « Offrant ainsi des innovations en classe business et économique, avec cette acquisition, notre pavillon national compte à présent 6 appareils. Auquel sera bientôt ajouté 8 nouveaux Airbus A 220-300 Néo. Puisque nous avons fait le choix de l'économie, de la préservation de notre environnement climatique. Donc voilà pourquoi nous avons fait le choix de moteur de nouvelle génération », dit-il.
 
Pour le chef de l'État, « la compagnie comptant 750 emplois directs et générant 4 000 emplois indirects, en plus de ses descentes dans la sous-région, Air Sénégal pourra désormais renforcer son réseau intercontinental ».
 
Air Sénégal, a pour ambition d’être le leader du transport aérien ouest-africain en s’appuyant sur le Hub régional AIBD (Aéroport International Blaise Diagne). Elle se fixe pour mission de desservir aussi bien des lignes intérieures que des lignes internationales et connecter de nombreuses capitales ouest-africaines à l’Europe.
 
« AIBD affiche un niveau de vie appréciable qui devra atteindre les 2 700 000 d'ici la fin de l'année 2019. Et certainement les 3 000 000 de passagers avant la fin de l'année 2020. Au demeurant, AIBD et Air Sénégal ne sont pas des aventures isolées. Ils font partie de la vision stratégique du Plan Sénégal Emergent (PSE). Avec son volet transport aérien, le PSE contribue a nous relier au monde et a facilité le déplacement à l'intérieur du territoire », précise le président de la République.

Avant de rappeler : « C'est la raison pour laquelle j'ai lancé le 21 décembre dernier à Saint-Louis le programme de reconstruction des aéroports du Sénégal dans la première phase pour un coût global de 98 milliards de F CFA. Programme dont le financement, aujourd'hui, est entièrement bouclé ».



Mercredi 4 Décembre 2019 - 22:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter