Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



408,6 milliards FCFA gagnés par Barrick Gold: Birahime Seck exige du gouvernement que la société paie les 120 milliards taxes dus à la DGID



Le solde net de trésorerie de Barrick Gold Corporation s’élevait, à la fin du premier trimestre 2022, à 743 millions USD, reflétant les flux de trésorerie provenant des activités, déclaré le  président et chef de la direction de la société, Mark Bristow, le 4 mai 2022 à Toronto

Selon le coordonnateur du Forum Civil, Birahime Seck’,  « en français simple, il s'agit de l'argent liquide net qu'il a gagné après avoir fait face à toutes ses charges échues, soit 408 milliards 650 millions de francs CFA ».

Le patron de la filiale sénégalaise de Transparency International d’ajouter que le géant minier « devrait, donc, être en mesure de payer les 120 milliards de francs CFA que lui réclame la Direction Générale des Impôts et Domaines (DGID) du Sénégal ».

Selon Birahime Seck, « Ça serait une trahison de trop, après Coumba Ressources, si le Gouvernement s'aventurait à accepter des miettes en sacrifiant les intérêts du peuple, propriétaire des ressources naturelles ».

Pour rappel, début 2020, Barrick Gold a bouclé la vente de son projet aurifère Massawa, au Sénégal, à la compagnie canadienne Teranga Gold. Si le processus n’a rencontré aucune embûche, une facture fiscale de 208 millions $ pour des taxes. Le géant minier avait alors saisi la Chambre de commerce internationale (CCI) pour arbitrage. Selon Barrick Glod, l’évaluation proposée n’était pas conforme aux accords qui le liaient avec le Sénégal. 

AYOBA FAYE

Mardi 10 Mai 2022 - 20:58


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter