Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire Pétro-Tim: Babacar Mbaye Ngaraf "heureux" de se mettre à la disposition des enquêteurs



L’enquête sur l’affaire du pétrole sénégalais va démarrer ce lundi 17 juin 2019 avec la convocation du président de l'Alliance sauver le Sénégal, Babacar Mbaye Ngaraf. Ce dernier se dit très heureux de se mettre à la disposition des enquêteurs de la Division des investigations criminelles (Dic) si cela, précise-t-il, « concerne l’affaire Pétro-Tim ». 

« Je ne sais pas pour le moment ce que me veut la Dic. Mais, en tous cas, si c’est lié à l’affaire Pétro-Tim, c’est avec beaucoup de plaisir que nous allons répondre à cette convocation », déclare-t-il suite à l’annonce de sa convocation. 

Babacar Mbaye Ngaraf d’ajouter : « Comme nous l’avons toujours dit, tous les Sénégalais de quelques bords qu’ils puissent être, doivent travailler à l’éclatement de la vérité pour l’image de notre pays au plan international, pour la restauration de la confiance entre les dirigeants et les populations. Mais également par devoir de préservation de l’héritage des générations futurs ». 

À l’en croire, cette convocation n’entache en rien son combat qu’il a toujours mené pour l’éclatement de la vérité sur les ressources sénégalaises notamment le pétrole et le gaz. Pour lui, « Cela ne veut pas dire que nous allons baisser les bras, bien au contraire, je vais répondre à cette convocation pour mettre à la disposition de la justice, ce que nous en savons, mais surtout continuer le combat sur tous les autres fronts, et même au plan international pour l'éclatement de la vérité ». 

«Parce qu’encore une fois », souligne-t-il sur la Rfm, « on parle de milliards ( 6 000 mille milliards, ndlr) qui appartiennent à tous les Sénégalais, on parle de ressources qui nous appartiennent à nous tous, ce n’est pas normal que cette affaire-là soit entre les mains d’un crépuscule de personne ». 

Aminata Diouf

Lundi 17 Juin 2019 - 10:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter