Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire des 94 milliards FCFA: « il n’y a aucune zone d’ombre, j’ai tout compris », affirme Abdou Latif Coulibaly



Affaire des 94 milliards FCFA: «  il n’y a aucune zone d’ombre, j’ai tout compris », affirme Abdou Latif Coulibaly
Le ministre et porte-parole de la présidence de la République du Sénégal, Abdou Lalif Coulibaly, qui a soutenu qu’il n’y a aucune zone d’ombre dans l’affaire de présumé corruption de 94 milliards FCFA, dit avoir tout compris lors de l’émission Grand Jury ce dimanche sur la Rfm.

« Il n’y a aucune zone d’ombre, j’ai tout compris. J’ai lu d’ailleurs un expert qui a écrit un papier fabuleux qui n’a rien à voir avec l’Etat et qui est indépendant. Il a indiqué les procédures par lesquelles on est arrivé aux 94 milliards FCFA », a dit Latif Coulibaly.

Parlant de l’accusé  Mamour Diallo, ancien directeur des Domaines, le porte-parole de la présidence s’est demandé comment ce dernier  peut-il payer de l’argent ? A moins que toutes les règles de finances publiques soient changées. Il ne peut pas payer l’argent et ce n’est pas lui, soutient-il.

Abdou Lalif Coulibaly a fait savoir qui c’est à la fois le directeur général du Budget et le trésor public qui vont payer. Mamour Diallo n’a rien à voir avec le paiement, rien, a-t-il dit avec insistance.

Pour rappel, le leader du Pastef, l’opposant Ousmane Sonko a accusé Mamour Diallo, ancien directeur des Domaines d’avoir détourné un montant de 94 milliards FCFA.

Interpellé sur l’affaire Aliou Sall, frère cadet du chef de l’Etat accusé de corruption par la BBC, et don le Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye avait fait un appel à témoin pour tirer l’affaire au clair,  M. Coulibaly déclare qu’il ne s’interroge, ajoutant que la procédure judiciaire est normale.

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 22 Septembre 2019 - 13:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter