Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Afrique du Sud: un scandale sexuel pousse le maire de Pretoria à la démission

L’Alliance démocratique a déjà perdu ses deux principaux étendards il y a 3 mois : l’ancien leader Mmusi Maimane et l’ancien maire de Johannesburg Herman Mashaba. Dimanche, c’est le maire la municipalité de Tshwane – qui englobe la capitale Pretoria– qui a été forcé à la démission. Non pas pour des raisons politiques cette fois-ci, mais en raison d’un scandale sexuel.



Stevens Mokgalapa échappera finalement à la motion de défiance que s’apprêtaient à porter les deux partis concurrents l’ANC et l’EFF. Le désormais ex-maire a été forcé à la démission par son propre camp, son parti, la DA (Alliance démocratique).
 
En cause, un enregistrement sonore particulièrement embarrassant, que la presse sud-africaine a nommé « sexe et ragots ». On y entend le maire en action avec sa maîtresse, la conseillère municipale en charge des transports. Mais pas seulement.
 
On l’entend aussi parler des divisions internes du parti, il traite une collègue de sorcière, et se targue de détourner des biens publics de la municipalité pour son plaisir personnel.
 
Trop donc pour la DA, qui a décidé de l’évincer. Le parti, en pleine tourmente, se serait bien passé de ce scandale. En effet, après sa déroute électorale l’an dernier à la présidentielle, la DA devra faire face à un nouveau rival.
 
Herman Mashaba, ancien pensionnaire du parti, va créer sa propre organisation dans cinq mois. Il devrait attirer un nombre important de votants généralement acquis à l’Alliance démocratique.

RFI

Lundi 3 Février 2020 - 09:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter