Artisanat-commande publique : le ministre est satisfait des avancées



Artisanat-commande publique : le ministre est satisfait des avancées
«Le bilan est largement positif parce qu’il fallait commencer : nous avons commencé. Des entreprises ont été formées dans la formulation, les demandes, les marchés publics (…). Ça a permis de pouvoir réaliser des produits compétitifs», s’est félicité le ministre de la Formation professionnelle, de l'Apprentissage et de l'Artisanat.

Thierno Talla qui participait à la rencontre ce matin, pour évaluer le bilan à mi-parcours de la directive du chef de l’Etat consistant à octroyer aux artisans locaux 15% de la commande publique avoue que celui est très positif.

Poursuivant, M. Talla fait savoir que cette initiative a permis de se faire plus de milliards rien qu’entre la Direction du matériel et du transit administratif de l'Etat (DMTA),  l’Education nationale, l’Enseignement supérieur «qui est revenu dans le mobilier uniquement par rapport au bois sans compter les autres secteurs».

Le ministre soutient que cette initiative est à saluer d’autant plus que l’artisanat local emploie près de 2,1 millions de personnes au Sénégal. Mais, déjà, annonce-t-il, ses services vont faire le nécessaire avec la consolidation des acquis, l’amélioration des formations, entre autres.

Thierno Talla de conclure : «C’est un bilan largement positif, plusieurs partenaires sont venus nous accompagner ; des partenaires institutionnels». Rappelant au passage que leur mission ne sera réussie «que si ces produits compétitifs intéressent tous les Sénégalais».

Il faut noter que ces commandes ne cessent de croître, passant de 12,7% en 2014 ; 21,8%, en 2015, pour arriver à 45,5% en 2016.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 29 Décembre 2016 - 13:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter