Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Assemblée nationale: AAR Sénégal va invoquer les Articles 51 et 52 du Règlement intérieur pour demander l'arrêt des poursuites des députés arrêtés



La coalition AAR Sénégal compte demander l’arrêt des poursuites des députés en session qui ont été arrêtés par le pouvoir en place lors de la manifestation de YAW en invoquant les articles 51 et 52 de leur Règlement Intérieur en tant que député.

«Nous faisons face à un régime qui est en train de détenir les Sénégalais dans leurs maisons. La première arrestation arbitraire est celui de Cheikh Abdou Bara Doly. Ce matin (mercredi), j’étais allé le voir, il m'a dit qu’il est dans de très mauvaises conditions. Il a été enfermé dans une cellule où y a plus de 100 personnes. Ils ont arrêté Mame Diara Fam, Dethié Fall et bunkeriser Ousmane Sonko. Nous devons faire attention. En tant que député, nous avons le pouvoir d’invoquer deux articles de notre Règlement intérieur. Il s’agit de l’article 51 et de l’article 52 pour demander l'arrêt des poursuites. Nous avons commencé la procédure. Demain (aujourd'hui jeudi), s'il plait au bon Dieu, nous allons déposer déposer la requête. C’est notre première forme de combat. Mais nous n’allons pas nous arrêter là. Les Sénégalais doivent se tenir debout pour combattre les arrestations arbitraires. AAR Sénégal ira au combat avec ses propres moyens », a indiqué Théodore Monteil, lors du point de presse de la colaition AAR Sénégal tenu mercredi.

AYOBA FAYE

Jeudi 23 Juin 2022 - 09:32


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter