Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Assemblée nationale : Aïda Mbodj, l'avocate des élèves-maîtres



Assemblée nationale : Aïda Mbodj, l'avocate des élèves-maîtres
« Monsieur le ministre de l’Education, au risque de blesser votre modestie, permettez-moi de saluer votre élégance républicaine. Nous avons en effet reçu vos félicitations. Monsieur le ministre, dans le même sens, vous m’aviez répondu par rapport à ma question relative à la construction du « Dahra » de Koki. Je voudrais savoir où est-ce que vous en êtes ? », a commencé la députée. Avant de rebondir sur le cas de l’école Awa Balla de Bambey où elle a fait ses études. L’état de délabrement de l’établissement créé en 1911, est si avancé, qu’il vaut mieux penser à la délocalisation, a-t-elle dit.

L’ancienne ministre sous Wade qui s’est félicitée de l’idée du ministre portant sur le retour au royaume d’enfance , Aïda Mbodj a fait dans la provocation, en déclarant que si Serigne Mbaye Thiam n’exécute pas le projet, elle attendra la chute du régime Sall pour qu’ils s’y attèlent. Et ce, dès 2019.

La députée de l’opposition s’est également faite l’avocate des élèves-maîtres. Depuis sept (7) ans, a-t-elle souligné, certains ont eu le CAP (Certificat d’Aptitude Pédagogique). Relevant des difficultés d’intégration de ces élèves-maîtres, elle sollicite leur reclassement, tout en évoquant la signature du fameux décret. 


Samedi 9 Décembre 2017 - 14:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter