Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Attentats au Sri Lanka: le gouvernement accuse un mouvement islamiste local

Au Sri Lanka, les pouvoirs publics ont déclaré l'état d'urgence à partir de minuit ce lundi et mis en cause un mouvement islamiste local, le National Thowheeth Jama'ath (NTJ), comme étant à l'origine des attaques suicides qui ont fait 290 morts -un bilan encore provisoire- ce dimanche. des annonces faites par le porte-parole du gouvernement Rajitha Senaratne.



Le National Thowheeth Jama'ath est un groupe musulman, connu jusqu’ici pour des faits sans commune mesure avec les attentats d'hier. Le nom de ce groupuscule a circulé pour la première fois l’année dernière, lorsque certains de ses membres ont vandalisé des statues de Bouddha. Son secrétaire général a été arrêté en 2016 pour incitation à la haine raciale. Autrement dit, jusqu'à ce jour, des actes de violence symbolique. Une défense intransigeante de l'Islam, mais aucun lien tangible avec le terrorisme : il convient donc de rester prudent.

Une alerte transmise il y a 10 jours par des services de renseignement étrangers

Pour l'instant, le gouvernement sri-lankais n'a apporté aucune preuve matérielle de ces allégations. On ignore le profil de la vingtaine de suspects arrêtés depuis hier, et il n'y a pas encore eu de revendication. Pourquoi, dans ces conditions, évoquer la responsabilité du National Thowheeth Jama'ath ?

Il semble que les autorités se fondent sur les alertes transmises il y a 10 jours par des services de renseignement étrangers, qui avaient mis en garde le Sri Lanka contre de possible attaques de la part de ce groupe pendant la période de Pâques. Des preuves concrètes sont maintenant attendues de la part des enquêteurs, car il va falloir plus que des notes confidentielles rédigées avant les attentats pour établir leur responsabilité.

Rfi

Lundi 22 Avril 2019 - 15:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Novembre 2019 - 19:46 Nouvelle tuerie dans la région de Beni en RDC

Samedi 16 Novembre 2019 - 19:32 Soudan du Sud: coup de pression des États-Unis