Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Augustin Senghor, Président de la FSF : «Tout donner pour ne pas avoir de regrets»



Le président de la FSF est prêt à tout pour remporter cette Coupe d’Afrique. Il a toutefois souligné l’intérêt pour cette équipe de relever son niveau. «C’est important que cette équipe soit capable de relever son niveau au fur et à mesure de l’évolution du tournoi. Je pense que ce sera la clé de réussite face au Cameroun et en demi-finale au cas où, on va passer les quarts de finale.  On a réussi une phase de groupe idéale avec deux victoires en deux matchs.  Le coach a pu tourner sans perdre avec deux buts à la clé comme d’habitude. Même si on en a pris deux aussi.  Mission accomplie pour cette phase de poule ».
 
 Selon Augustin Senghor, « il faudra après se projeter rapidement pour le quart de finale. Aujourd’hui, on a le droit de se dire, si on remporte les trois matchs, on peut gagner ce trophée. Il ne faut plus se cacher. Il faut jouer à fond la gagne. Une équipe est aujourd’hui sur ses certitudes. Au delà de la qualité, il y a un bon groupe. Avec tout le respect qu’on doit à nos adversaires, on jouera à fond cette rencontre de quart de finale et aussi gagner les autres matchs. L’objectif c’est d’aller en finale et pourquoi pas remporter le trophée ».
 
Parlant de l’équipe  adverse, Augustin Senghor encourage l’équipe : « Quand on a la prétention de remporter cette Coupe d’Afrique, il faut être prêt à affronter tout le monde dans le dernier huit.  Aujourd’hui, c’est le Cameroun, classé deuxième de sa poule. Cela veut dire que nous n’aurions pas gagné au chance si on n’était tombé sur le premier du groupe A. On prend match par match, il faut y ajouter qu’on va prendre adversaire par adversaire pour remporter cette coupe. L’objectif c’est de maintenir cette dynamique de victoire.  Une dynamique positive, mais aussi d’aller au bout de ce défi national qui est à notre portée. Il faudra tout donner pour ne pas avoir de regret». 


Mardi 24 Janvier 2017 - 10:11


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter