PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Avec un volume de financements de 1 milliard 890 millions à KAOLACK, le FONGIP évalue ses performances dans la Zone Centre

Dans le cadre de la tournée économique et territoriale dans la zone Centre, la région de Kaolack qui a bénéficié d’un volume global du financement de 1. 890.000.000 de Fcfa a accueilli le Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (FONGIP). L’occasion a été donnée par l’Administrateur Général d’échanger avec les cibles. ​



Avec un volume de financements de 1 milliard 890 millions à KAOLACK, le FONGIP évalue ses performances dans la Zone Centre
Dans la commune de Kaolack, plusieurs projets sont financés ou sont en cours d’être financés notamment le GIE EKYAND d’un montant de 24 millions de Fcfa, CISS-AGRO, une unité industrielle agroalimentaire de transformation de produits locaux d’un coût d’investissement total de 1 milliard de Fcfa avec la garantie du FONGIP.

Après Kaolack, cap sur Latmingué pour une animation économique avec les groupements des jeunes, de femmes et d’éleveurs en présence du Maire de la commune Dr. Macoumba Diouf. Ici, les acteurs sont encadrés et accompagnés. La prochaine étape reste l’instruction des dossiers en banques. Dans une première phase, le groupement des jeunes a bénéficié d’un financement de 4 millions de Fcfa pour l’embouche bovine.

A Sokone, une ferme avicole a été financée à hauteur de 14 millions de Fcfa et le centre d’incubation a été visité. Ce centre disposant d’une presse à huile, fait de la transformation de la noix d’acajou, du dépulpage de fruits de baobab, du déplumage de l’ensachage sous vide et de la production de la craie.

La caravane a sillonné également la région de Kaffrine en profondeur avec les visites à Dianké Souf, Siweul Malem Hodar et Kaffrine commune. A Dianké Souf, une session d’animation économique et d’évaluation de la mise en œuvre d’une convention de financement des producteurs locaux s’est tenue. Cette rencontre a permis aux promoteurs d’exprimer leurs doléances relativement aux difficultés de paiement, aux tracasseries des mutuelles. Dans la commune de Dianké Souf, un projet d’embouche bovine a bénéficié de la structuration, de l’encadrement et de l’accompagnement du FONGIP.

A Kaffrine, un forum économique d’échanges et d’évaluation de la convention de crédit d’un montant de 50 millions de Fcfa accordés aux éleveurs de la région a été organisé. Lieu pour les promoteurs d’exprimer les raisons qui expliquent les multiples retards notés dans le remboursement de crédits. Les « Jakartamen » ont fait part de leurs doléances liées aux difficultés d’accès aux financements, à la sécurité routière et au paiement des crédits. A ces difficultés, le FONGIP apporte la solution par l’octroi d’une ligne de crédits de 9 millions de Fcfa pour le financement de l’acquisition de 20 motos « Jakarta »

Ousmane Demba Kane

Dimanche 17 Décembre 2017 - 17:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter