Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Barthélémy Dias et Bamba Fall s'activent avec subtilité pour retourner au PS



Il y a bientôt deux semaines, un hommage national était rendu au défunt secrétaire général du Parti
socialiste (Ps) Ousmane Tanor Dieng, un grand serviteur de la nation, décédé en France et inhumé
dans son village natal de nguéniène. « Tanor » à peine enterré, une bataille de succession fait déjà rage alors que Mme Aminata Mbengue Ndiaye est devenue, de fait et en toute légitimité, Secrétaire générale par intérim du Ps jusqu’au prochain congrès. Ce qu’Abdoulaye Wilane a confirmé dans une récente sortie pour fustiger cette polémique indécente sur la succession alors que la terre recouvrant le tombeau d’Otd n’a pas encore eu le temps de sécher. « si on se base sur les textes, c’est Aminata Mbengue Ndiaye qui a la légitimité d’assurer l’intérim. De grâce, observons au moins le temps de deuil de 40 jours pour ensuite se parler entre nous et discuter sur l’avenir du Parti, et non par presse interposée ! » avait supplié le porte-parole du Parti socialiste (Ps) avant de fusiller quelques responsables
socialistes qu’il qualifie de « malintentionnés » voire de « vautours ». il est vrai que la succession de

Ousmane tanor dieng est actuellement au cœur d’une vive polémique entre responsables socialistes jusqu’à faire intervenir juristes et politologues. en réalité, « le témoin » quotidien est convaincu qu’il ne s’agit que d’une polémique « stérile » qui risque d’aboutir à une opération de charme. autrement dit, certains cadres socialistes qui s’étaient rebellés ou auto-exclus vont rendre
les armes pour retourner à la « Maison du Parti » sous l’autorité de Mme aminata Mbengue Ndiaye. et dans ce cas, ils ne seront ni poussés, ni contraints à regagner le Ps, au contraire ils seront, eux-mêmes, obligés de s’amender et retourner à la maison familiale pour leur avenir électoral et leur insertion politique. les maires Barthélémy dias et Bamba Fall seraient dans cette dynamique.

Considérés jusque là comme les dissidents les plus bruyants, Barthélémy dias et Bamba Fall s’acti-
vent avec ruse et subtilité pour retourner au Ps. en effet, ils ont comme ligne de mire les pro-
chaines élections locales pour reconquérir leurs communes respectives.

Or, sans le Parti socialiste (Ps), une formation politique aussi structurée et influente dans la mouvance présidentielle, on voit mal comment Barthélémy Dias et Bamba Fall pourraient obtenir un autre mandat. surtout que « le témoin » a appris que la mouvance présidentielle de Macky sall mettra le prix qu’il faut pour conquérir les mairies de Mermoz et de Médina et les faire basculer dans l’escarcelle de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby).  S’amender pour espérer être réélu… en effet, une seule voie s’offre à Barth et Bamba pour espérer sécuriser et conserver leur écharpe de maire : être candidat sous la bannière Ps et bénéficier d’un soutien consensuel de Bby.  En tout cas, Barthélémy Dias semble avoir localisé le bon chemin à emprunter afin de prolon-ger son appellation de « Monsieur-le-maire ».

Pour cause, après s’être rendu à la Maison du parti « Léopold Sédar Senghor » pour présenter ses condoléances à ses ex-camarades socialistes suite du rappel à dieu de Ousmane Tanor Dieng, Barthélémy Dias en a profité pour manifester encore son sentiment de tristesse. et, surtout, pour se prononcer sur les éventuelles retrouvailles de la famille socialiste pour la mémoire de l’illustre disparu Ousmane Tanor Dieng prétexte-t-il. « vous savez, nous n’avons jamais quitté ce parti (…) J’irai voir aminata Mbengue Ndiaye, Sg adjointe du parti et discuter avec elle de façon responsable. J’irai aussi rencontrer M. Nguirane Ndoye, Président du conseil des sages et El Hadj Mansour Mbaye pour échanger sur ce qu’ils pensent devoir être l’avenir du parti. et si les uns et les autres prennent leurs responsabilités, nous pourrons y arriver car personne ne pourra écrire l’héritage sans nous (…) » avait estimé Barthélémy Dias. Le maire de la Médina Bamba Fall avait abondé dans le même sens dans la foulée des hommages rendus au défunt secrétaire général du Ps. « J’ai rencontré Tanor chez lui juste avant son départ pour Paris.

C’est lui-même qui m’avait appelé. il m’a présenté ses excuses et m’avait parlé de sa volonté de regrouper toute la famille socialiste. il avait des souhaits très positifs à l’endroit de Khalifa sall » avait témoigné l’actuel maire de la Médina. Une chose est sûre : l’heure de s’amender a sonné pour ces deux
dissidents Barth et Bamba dans l’espoir d’être pistonnés par Bby pour les prochaines élections locales. 
 

Le Témoin

Mercredi 31 Juillet 2019 - 13:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter