Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Burn out : des millions d'employés au bord de la crise en Chine



Burn out : des millions d'employés au bord de la crise en Chine
Emma Rao a passé près de trois ans sur le fameux "horaire 996" en Chine : elle travaillait de 9h à 21h, 6 jours par semaine.

Originaire de Nanjing, Emma Rao s'est installée au centre financier de Shanghai il y a environ cinq ans pour travailler dans une multinationale pharmaceutique.

Le travail a rapidement pris le dessus sur sa vie.

"J'étais presque déprimée", dit-elle. "Ils m'ont privé de toute ma vie personnelle . "
 Après son quart de travail, qui comprenait parfois des heures supplémentaires, elle disposait d'une petite pause pour manger, se doucher et se coucher, mais elle sacrifiait son sommeil pour gagner un peu de temps personnel.

Rao a souvent surfé sur Internet, lu les nouvelles et regardé des vidéos en ligne jusqu'à bien après minuit.

 Le temps libre au détriment de la santé

Rao faisait ce que les Chinois ont appelé "bàofùxìng áoyè", ou "procrastination à l'heure du coucher".

L'expression, que l'on pourrait également traduire par "la revanche de se coucher tard", s'est rapidement répandue sur Twitter en juin, suite à un post de la journaliste Daphne K Lee.

Elle décrit le phénomène comme étant celui où "des personnes qui n'ont pas beaucoup de contrôle sur leur vie diurne refusent de se coucher tôt pour retrouver une certaine liberté pendant la nuit".

BBC

Lundi 21 Décembre 2020 - 11:09


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter