Caisse d'avance de la mairie de Dakar: les cadres républicains enfoncent Khalifa Sall



Caisse d'avance de la mairie de Dakar: les cadres républicains enfoncent Khalifa Sall
Le Collège Exécutif National (CEN) de la Convergence des cadres républicains de l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel) a tenu sa réunion hebdomadaire au siège de Benno Bokk Yaakaar (BBY).
Abordant la situation politique nationale, le CEN s’est prononcé sur le débat soulevé par certains, relativement à la convocation pour enquête du maire de Dakar, suite à un rapport de l’IGE (Inspection Générale d’Etat).

Le CEN précise que sur cette question, «la responsabilité du maire est totalement engagée et au premier chef, car c’est lui qui est l’ordonnateur du budget».

«Par conséquent, c’est à lui, par le biais de son régisseur d’avance, d’apporter les éléments de  preuves et pièces justificatives de l’ensemble des dépenses exécutées, conformément aux procédures régissant la gestion d’une caisse d’avance. Il doit notamment informer les populations sur l’utilisation de cet argent. Toute autre forme de victimisation ne peut prospérer», tranchent les cadres républicains dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com.

Rappelant «que dans l’exercice de toute mission de service public, personne ne peut se soustraire de l’obligation de transparence et de reddition des comptes», le CEN félicite le Président de la République, Macky SALL, «pour la décision majeure, prise lors du conseil des ministres du mercredi 22 février, en demandant au gouvernement de «réaliser rapidement la transformation gratuite des titres précaires en titres fonciers par la simplification des procédures et la sécurisation des transactions immobilières»». 


Vendredi 3 Mars 2017 - 10:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter