Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Camarilla ! La chronique de KACCOR BI sur les dérives des enseignants de l'APR



Camarilla ! La chronique de KACCOR BI sur les dérives des enseignants de l'APR
Le Chef va cogiter ce matin avec les représentants de divers secteurs (patronat, syndicats, organisations de jeunesse, partenaires techniques et financiers) pour trouver la recette miracle qui donnera un coup de frein au chômage. Un travail de Sisyphe. Une œuvre jamais accomplie et qui a emporté des pouvoirs plus solides. Pour cause, personne ne peut vaincre cette hydre à plusieurs têtes, tout au plus les gouvernants peuvent-ils prétendre la réduire. Mais pour ce faire, du moins pour ce qui concerne notre pays, il faudra beaucoup d’équité.

Hélas, cela est une denrée rare dans ce charmant pays où des personnes incultes — mais membres de la majorité présidentielle ! — trônent souvent à tous les postes, narguant les citoyens ordinaires. Des hommes et femmes tirant leur légitimité du militantisme politique, donc, ou de leur proximité avec celui qui nomme aux fonctions ou de sa dame de cœur. Un Chef dont l’entourage est constitué d’ « amis » dont le seul mérite est d’être des flagorneurs qui ne feront rien pour déplaire à celui qui leur a permis de sortir du néant. Vous voulez des preuves ? Cette vidéo devenue virale et mise en boite par letemoinweb, le nouveau site de ce canard irrévérencieux. Les acteurs ? Des enseignants de l’armée mexicaine entre les mains de qui aucun parent ne devrait mettre ses marmots.

Nos chastes oreilles ont été fouettées par tant de gros mots débités par les enseignants de l’APR. Des éducateurs qui n’ont aucun respect pour la femme. La mère, l’épouse, la sœur qu’ils ont souillée par leur insolence. Et ce sont des énergumènes du genre qui sont souvent nommés à des postes de responsabilité. Les privilèges et les emplois pour la camarilla.

Leur rendez-vous, à ces enseignants de l’APR, c’était justement dans le registre du « door marteau » pour se faire entendre du Chef dans le cadre d’une éventuelle redistribution de postes. Surtout que les différents démembrements de l’armée mexicaine ont donné de la voix. Malheureusement, cette réunion a fait place à une bataille rangée et les mots ont volé très, très bas. Pitoyable ! 

Par KACCOR BI, Le Témoin

AYOBA FAYE

Jeudi 22 Avril 2021 - 10:24


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter