Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Climat social: Samba SY tempère et tend la main

Le climat social n'est pas inquiétant d'autant plus que le gouvernement est ouvert au dialogue, laisse entendre le ministre du Travail, du dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions. Samba SY se prononce ainsi sur le préavis de grève déposé par le SAEMS-CUSEMS. Ce, en marge de l'atelier d'évaluation et de planification ouvert tenu à Saly.



« Je ne réponds pas à mon ami et secrétaire du Saems-Cusems. Je pense qu’il y a un déficit d’écoute et je voudrais signaler qu’un mois est fait de semaines est composée de jours. Donc, je ne vois pas comment nous fixons l’agenda en dehors de ce délai et Dieu a fait que depuis que je l’ai dit quelques jours sont passés. C'est pourquoi, nous ne devons pas nous empresser. Et, je vois que chacun d’entre nous est dans son rôle. Et j’entends répéter que le gouvernement est disposé à dialoguer pour qu’ensemble nous fassions les avancées nécessaires pour que notre pays soit un pays apaisé, parce que nous en avons besoins », déclare le ministre du Travail, soulignant que « le préavis de grève n’est rien d’autre qu’une annonce par laquelle une organisation de travailleurs dit que si je n’ai pas une réponse à un certain nombre de questions que l’on pose dans un délai en principe et si on respecte la loi dans un délai d’un mois voilà ce que je compte faire. En fait, c’est un effet d’annonce et le gouvernement est disposé à dialoguer avec les organisations syndicales ».

Dans ce sillage, le successeur de Mansour SY promet que son département va travailler d’arrache-pied, pour faire des propositions concrètes pour trouver un travail décent pour tous les travailleurs, facteurs de stabilité social et d’émergence politique.

Joseph Barthélémy Coly(Stagiaire)

Vendredi 29 Décembre 2017 - 12:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter