Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : Johnson hospitalisé mais "toujours aux commandes"

Pire crise humanitaire depuis 1945 selon l'Onu, le Covid-19 poursuit son chemin à travers la planète. Ce lundi, le confinement se poursuit pour une bonne moitié de l'humanité, tandis que les Etats-Unis voient les courbes de maladie galoper. Suivez les dernières informations sur l'épidémie.



BILAN EN FRANCE
Plus que jamais, la Direction général de la santé appelle les Français à rester chez eux et respecter strictement les mesures de confinement.
 
Ce soir, le bilan en France fait état de 357 décès en 24 heures, chiffre le plus bas depuis une semaine. Actuellement, 6978 patients sont en réanimation, 390 personnes y ont été admises aujourd'hui et 250 personnes en sont sorties. Ce sont donc 140 personnes supplémentaires qui ont été prises en charge par rapport à ce samedi 4 avril.
 
Ce dimanche, la DGS a comptabilisé 2 189 décès rattachés au COVID – 19, dans les Ehpads et établissements médico-sociaux. On dénombre également 5.889 morts en hôpital. Depuis le début de l'épidémie, on recense 8 078 décès dans notre pays.
 
"STABILISATION"
Ce lundi matin sur France Inter, le patron de l’AP-HP (le groupement des hôpitaux d'Île-de-France), Martin Hirsch, a parlé d'une "stabilisation" de la situation après "une semaine qui a été terriblement éprouvante". "L’impact du confinement est majeur, c’est pour cela qu’il ne faut pas le relâcher maintenant, a-t-il insisté. Si on voit les choses se stabiliser, c’est parce que le confinement a été mis en place, et très majoritairement respecté."
 
ROYAUME-UNI
Le Premier ministre britannique Boris Johnson, contaminé au nouveau coronavirus, "reste aux commandes" du gouvernement, bien qu'il ait été admis à l'hôpital dimanche soir pour des "tests".
 
"Aujourd'hui, il est à l'hôpital pour subir des tests, mais il continuera d'être tenu informé de ce qui se passe et d'être aux commandes du gouvernement", a en effet affirmé, au micro de la BBC ce lundi, Robert Jenrick, ministre chargé du Logement et des Communautés.
 
AIDE
Les entreprises calédoniennes bénéficieront bientôt des dispositifs d'aides d'urgence pour faire face au Covid-19. Un prêt de garanti et la création d'un fonds de solidarité aux entreprises cofinancé par l'Etat et les provinces ont en effet été annoncés ce lundi. "Même si la compétence économique appartient à la Nouvelle-Calédonie, le gouvernement français a fait le choix de venir soutenir les entreprises de Nouvelle-Calédonie au travers de la mise en place de dispositifs nationaux,  c’est aussi cela la solidarité nationale", a indiqué Laurent Prévost, Haut-commissaire de la République.
 
L'EDITO APHATIE
Ce week-end, certains Français ont profité du beau temps pour sortir. Le ministre de l'Intérieur a réagi dimanche soir en affirmant que le relâchement met à terre tous les efforts entrepris depuis trois semaines. Selon Jean Michel Aphatie, "la formule est juste mais il faut analyser correctement ce qu'il se passe". En effet, "sortir, c'est nécessaire", dit-il, ajoutant que les pouvoirs publics ne peuvent pas rendre le confinement insupportable et qu'en durcir les règles serait "la pire des choses".

JAPON
Le Premier ministre japonais pourrait déclarer l'état d'urgence et les premières mesures de restrictions des activités dès mardi dans Tokyo et d'autres grandes villes, selon plusieurs médias locaux.
 
ALLEMAGNE
L'Allemagne a enregistré une quatrième baisse de rang du nombre de nouvelles contaminations au Covid-19 en l'espace de 24 heures, a annoncé ce lundi l'Institut fédéral Robert Koch. Au total, le pays compte 95.391 cas de coronavirus, soit 3.677 de plus que dans le bilan précédent.

DÉCONFINEMENT
Toujours frappée par l’épidémie, l’Italie commence cependant à penser à son redémarrage. Le gouvernement a présenté un plan sanitaire, mais a prévenu que le retour à la normale ne serait pas pour tout de suite...

"Nous avons encore quelques mois difficiles devant nous" : le plan de l’Italie pour sortir de la crise

NEW YOR
Preuve que, quand les beaux jours reviennent, l'insouciance devient universelle... Restez chez vous !

ONU
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a lancé dimanche un appel mondial à protéger les femmes et jeunes filles "à la maison", alors que le confinement provoqué par la pandémie de Covid-19 exacerbe les violences conjugales et dans les familles.

"Ces dernières semaines, tandis que s'aggravaient les pressions économiques et sociales et que la peur s'installait, le monde a connu une horrible flambée de violence domestique", a-t-il déploré dans un communiqué. "C'est la raison pour laquelle je lance aujourd'hui un nouvel appel pour la paix à la maison, dans les foyers, à travers le monde entier", a-t-il ajouté.
 
CHLOROQUINE
D’après un sondage publié dans Le Parisien ce lundi, 59% des Français croient que la chloroquine est un traitement efficace contre le coronavirus. 20% au contraire pensent que l’antipaludéen n’est pas efficace. Seulement 21% des Français disent ne pas savoir, alors même que les résultats des essais cliniques sont toujours attendus.
 
ETATS-UNIS
Plus de 1.200 personnes contaminées par le nouveau coronavirus sont mortes en 24 heures aux Etats-Unis, selon le comptage publié dimanche à 20h30 (lundi 00H30 GMT) par l'université Johns Hopkins.
Le pays a recensé 337.072 cas d'infection et déplore 9.633 décès, selon cette base de données. Le président Donald Trump a averti dimanche que les Américains devaient s'attendre à un bilan "terrible" de morts lors du pic, pas encore atteint, de l'épidémie.
 
DONALD TRUMP
 
Le président américain s'est dit "confiant" dans le fait que le Premier ministre britannique Boris Johnson, hospitalisé dimanche, allait se remettre de son infection au coronavirus.
 
"Je suis confiant et sûr qu'il va bien aller. C'est quelqu'un de solide", a dit Trump à propos de son "ami" Boris Johnson. Le Premier ministre britannique a été hospitalisé pour subir de nouveaux examens, une "mesure de précaution" selon ses services.
 
SUÈDE
Le roi de Suède Carl XVI Gustaf a appelé dimanche ses sujets à ne pas organiser de réunions de famille à Pâques, soulignant que "cela ne va pas être possible" en pleine pandémie de coronavirus. "Il faut que nous l'acceptions. Nous devons y réfléchir à deux fois, nous préparer à rester à la maison", a-t-il poursuivi.
 
La Suède a choisi une approche très originale en Europe, en ne confinant pas sa population. Les écoles ou les restaurants restent ouverts. Les autorités sanitaires ont appelé chacun à la "responsabilité": distanciation sociale, application stricte des règles d'hygiène, isolement en cas de symptômes. Le résultat est mitigé : dimanche, le pays comptait 6.830 cas et 430 morts, contre 3.700 cas et 110 morts une semaine auparavant.
 
BAYERN MUNICH
Les joueurs du Bayern Munich vont reprendre l'entraînement lundi "par petits groupes", a indiqué dimanche le club allemand, pour la première fois depuis que la Bundesliga a été suspendue en raison du coronavirus.

 "Cela sera fait en coordination avec la politique du gouvernement et des autorités compétentes. Il va sans dire que toutes les règles d'hygiène seront strictement observées", précise le club, qui était en tête du classement de la Bundesliga avant l'interruption de la compétition le 13 mars.

lci.fr

Lundi 6 Avril 2020 - 09:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter