Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : la Liga a déjà fixé une date de retour !

​Les patrons du championnat espagnol souhaitent reprendre au plus vite, notamment pour contrer les pertes financières de ses clubs.



Coronavirus : la Liga a déjà fixé une date de retour !
Comme partout en Europe et même dans le monde, le football est à l’arrêt en Espagne, alors que l’épidémie de coronavirus frappe de plein fouet le pays ibérique. Certains clubs comme le Real Madrid et l’Athletic résistent grâce à leur bonne situation financière, mais d’autres comme le FC Barcelone sont dans une configuration un peu plus tendue, et la baisse de salaires des joueurs de 70% annoncée par Lionel Messi devrait permettre aux Catalans de limiter la casse. On estime tout de même que les Barcelonais pourraient aller jusqu’à perdre plus de 100 millions d’euros cette saison par rapport à l’exercice précédent, même si tout dépendra en partie d’un retour ou non à la compétition.

L’Atlético et l’Espanyol sont aussi dans le dur financièrement. Comme l’expliquent Sport et d’autres médias espagnols comme la Cadena COPE, une réunion entre la Liga et les directions de ces clubs a eu lieu ce lundi matin. Pendant cette réunion, Javier Tebas a fait savoir à ses homologues que la Liga reprendrait à 100%. L’instance qui organise la compétition ne veut pas d’une annulation de la compétition - même si tout dépendra logiquement de la situation sanitaire à ce moment là - et envisage un retour du football dès le mois de juin, avec une majorité de matchs à huis clos.

Les pertes financières semblent inévitables
Pour l’instant, la situation n’est pas encore dramatique pour la majorité des écuries espagnoles. La Liga a avancé les paiements des droits TV des mois à venir, et les clubs ibériques ont donc déjà touché 85% du total qui leur revient cette saison. Ce qui n’est par exemple pas le cas en Ligue 1, où les sommes que devaient verser les diffuseurs n’ont pas été couvertes par la LFP. En revanche, une annulation totale de cette édition 2019/2020 pourrait provoquer des pertes colossales allant jusqu’à plus de 30% des montants qui avaient été budgétisés par les clubs pour cette saison. Ils seraient donc privés du reste du montant des droits TV mais aussi des revenus liés à la billetterie et à différents contrats de sponsoring.

On peut donc comprendre pourquoi la Liga force à ce point pour que la compétition reprenne. Mais même à huis clos, les équipes perdraient de l’argent, puisque si elles toucheraient bien l’intégralité des sommes de la télévision, à quelques détails près, elles perdraient tout de même environ 20% de ce qui avait été prévu à cause de l’absence de revenus de matchday entre autres. Seul un retour à la compétition, avec du public, pourrait donc permettre de terminer la saison sans grosses pertes, et la Liga attend un moratoire de la FIFA pour que les joueurs dont le contrat expire fin juin puissent tout de même jouer jusqu’à la fin juillet, date à laquelle pourrait terminer le championnat. Un autre enseignement qui a été tiré de cette réunion par les médias espagnols est le fait que la plupart des clubs de D1 et de D2 comptent, à un moment ou l’autre, négocier des baisses de salaire avec leurs joueurs. Plus qu’à attendre donc...

Avec Footmercato

Lundi 30 Mars 2020 - 19:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter