Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Côte d'Ivoire : 34 officiers de l'EFA devant le Tribunal Militaire pour des bizutages qui ont viré au drame



Trente-quatre (34) officiers de l'École des Forces Armées (EFA) seront présentés ce jeudi 1er juillet 2021 devant le Tribunal Militaire d’Abidjan (TMA). Ils sont poursuivis pour des bizutages qui ont mal tourné. Les victimes ont reçu des coups mortels et non pas été assistés quand ils étaient mal en point.
 
Il faut noter que, c'est la première fois en Côte d'Ivoire que tant d'officiers sont attraits devant le tribunal militaire et c'est la première fois également que le personnel du corps médical est mis en cause et leur responsabilité pénale engagée dans l'exercice de leur fonction.
 
« Le principe de l'obligation des moyens qui protégeait leur profession est battu en brèche par ce qui va devenir une jurisprudence étendue aux autres secteurs d'activité », explique le parquet Militaire.
 
Ces médecins et infirmiers militaires sont accusés d’également d’avoir méprisé dans leur diagnostic et négligé de soigner des patients, causant la mort à une personne et des séquelles indélébiles à une autre.
 
Ils sont donc poursuivis, pour coups et blessures, coups mortels et non-assistance à personne en danger. Nous apprenons qu’ils risquent une peine d’emprisonnement ferme de 5 à 20 ans.
 
 
 

koaci

Jeudi 1 Juillet 2021 - 13:52


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter