PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Côte d'Ivoire: piquante rencontre Pascal Affi N'Guessan-Albert Mabri Toikeusse

Politique en Côte d'Ivoire avec cette rencontre, hier, mercredi 7 février, entre le président du FPI, Pascal Affi N'Guessan et le président du parti UDPCI, Albert Mabri Toikeusse. Au domicile de ce dernier, une délégation du FPI a été reçue moins d'une heure. Au menu : les vœux de nouvelle année présentés par le parti d'opposition FPI à un parti de l'union de la majorité UDPCI, les perspectives des prochaines élections locales et la Commission électorale indépendante (CEI).



Pour ceux qui ont en mémoire l'histoire de ce pays, voir le représentant du parti de Laurent Gbagbo venir amicalement saluer le représentant du parti de Robert Gueï ne manque de piquant. Mais, faisant table rase des querelles parfois fatales du passé, les deux hommes, Pascal Affi N'Guessan et Albert Mabri Toikeusse, ont convenu de parler d'avenir, de celui du pays et peut-être aussi de leur avenir dans les joutes électorales qui s'annoncent. Pour Pascal Affi N'Guessan, président du Front populaire ivoirien, « il appartient aux acteurs politiques de réfléchir à l’avenir, et de ne pas attendre que l’alliance actuelle chute avant d’envisager des rapprochements pour reconstruire une nouvelle alliance. Nous savons que les organisations que nous rencontrons sont déjà dans une alliance, il y a le RHDP. Mais il faut penser à un schéma alternatif, penser à un plan B. »
 
Tandis que Pascal Affi N'Guessan mise visiblement sur un échec de l'union de la majorité du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie en Côte d'Ivoire (RHDP) qui claudique un peu, Albert Mabri Toikeusse reste plus prudent en ce qui concerne les différents projets d'union dans le futur paysage politique ivoirien : « L’UDPCI est membre du RHDP, mais nous ne devons pas fermer la porte à des organisations politiques qui veulent discuter avec nous de la Côte d’Ivoire. Je ne pense même pas qu’il y ait une formation politique au RHDP qui refuse le dialogue. »
 
Il y a quelques jours, le président Pascal Affi N'Guessan prétendait qu'il pouvait éventuellement s'allier avec le PDCI de Henri Konan Bedié pour remporter le scrutin de 2020. A ce petit jeu du poker menteur où chacun s'amuse à mélanger les esprits des uns et des autres, on ne sait pas qui sera le meilleur pour bluffer et mieux dribbler son adversaire.

Rfi.fr

Jeudi 8 Février 2018 - 12:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter