Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Démission de Khadim Ba de la SAR : un scandale de 40 milliards F Cfa au cœur de la crise



Démission de Khadim Ba de la SAR : un scandale de 40 milliards F Cfa au cœur de la crise
On en sait un peu plus sur la crise qui sévit au sein de la Société africaine de raffinage (Sar). La démission de l’actionnaire majoritaire, 34% du capital, Khadim Ba, des instances du Conseil d’administration de la société nationale, n'est que l'arbre qui cache la forêt. Un scandale à milliards de F Cfa et des désaccords profonds dans le choix de gestion seraient à l'origine du malaise.

Le journal « L’Observateur » qui suit l’affaire depuis la décision de Khadim Ba de rendre le tablier le 24 février dernier, informe qu’une affaire de 40 milliards de F Cfa est à l’origine de ce malaise. 

Une source interne de la Sar qui s’est confiée au journal renseigne que si Khadim Ba en est arrivé à cette extrémité « c’est parce que qu’il y a eu des problèmes de gestion ». En effet, le journal indique c’est un gap d’environ 40 milliards de F Cfa qui serait à l’origine de la « colère » de l’actionnaire principal. Il a été découvert il y a une dizaine de jours, au moment de faire le règlement de la dernière cargaison de brut qui a fini son débarquement le week-end du 22 au 23 février dernier. 

M. Bâ qui porte la garantie de la ligne de crédit (environ 163 milliards F Cfa) et de la caution (130 milliards de F Cfa), a été informé par la banque de la non-disponibilité entière du montant à payer au trader. 

D’autres sources, ont soutenu, qu’il ne s’agirait pas de « malversation, mais plutôt de choix de gestion qui posent problème ». Elles ont informé que la direction de la Sar a engagé des dépenses d’investissements très importantes qui ont fortement perturbé les plans financiers préétablis. 

Une rencontre entre le ministère des Energies et du pétrole qui assure la tutelle et la direction générale de la Sar, est prévue ce lundi. 

Aminata Diouf

Lundi 2 Mars 2020 - 09:56


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter