Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Des travailleurs égyptiens enlevés en Libye

16 travailleurs égyptiens ont été enlevés par des hommes armés dans une ville de l'est du pays.



Selon des habitants du village d'origine de ces travailleurs, l'enlèvement est motivé par des raisons financière.

Il s'agirait d'un différend entre les entrepreneurs libyens et leurs partenaires égyptiens.

L'incident a ravivé les inquiétudes concernant le sort de milliers d'Egyptiens, qui travaillent pour la plupartcomme ouvriers en Libye.

Les ouvriers égyptiens ont été enlevés il y a quatre jours dans la ville de Tobrouk, sur la côte méditerranéenne orientale de la Libye par des hommes armés.

Les habitants du petit village Al-Herda, dans la province de Kafr dans le delta du Nil, d'où sont originaires les travailleurs kidnappés, affirment que trois des otages avaient échappé à leur ravisseurs, mais on ignore où ils se trouvent.
 Des entrepreneurs libyens accusent un partenaire égyptien originaire du même village d'avoir volé 100 000 dinars libyens (soit 72 000 dollars).

Les ravisseurs ont informé les habitants du village à travers des médiateurs que les hommes seraient libérés une fois que l'argent volé est rendu.

Les responsables égyptiens n'étaient pas disponibles pour réagir à cette information.

Des milliers d'Égyptiens vont en Libye à la recherche du travail risquant ainsi leur vie dans un pays où les militants islamistes et les milices dominent largement.

La Libye vit dansune certaine anarchie depuis que les rebelles soutenus par l'Occident avaient renversé en 2011 le régime de Mouammar Kadhafi.

En 2015, des militants de l'État islamique avaient tué 20 chrétiens égyptiens qui ont été kidnappés alors qu'ils travaillaient en Libye.



 

bbc

Jeudi 22 Novembre 2018 - 09:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 15:27 Un pacte politique au Nigeria sans Atiku