Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Destitution : Donald Trump mis en accusation pour abus de pouvoir et obstruction

​Les démocrates ont obtenu, mercredi soir, les voix nécessaires à la Chambre des représentants. Le milliardaire républicain devient le troisième président de l’histoire américaine renvoyé devant le Sénat pour un procès en destitution.



Le président américain, Donald Trump, a été mis en accusation, mercredi 18 décembre dans la soirée, lors d’un vote au Congrès synonyme de procès en destitution pour l’ex-homme d’affaires, qui a immédiatement dénoncé la « haine » des démocrates.

La Chambre des représentants, dominée par les démocrates, s’est prononcée en faveur de l’impeachement du milliardaire républicain de 73 ans, à l’issue d’un débat acrimonieux entre deux camps aux vues irréconciliables, reflétant les profondes divisions de l’Amérique.

Il appartiendra désormais au Sénat de juger Donald Trump, sans doute en janvier. Les républicains, qui contrôlent la chambre haute, ont déjà prévenu qu’ils avaient la ferme intention d’acquitter leur président.

Vote historique
Ce vote à la Chambre, qui intervient à moins d’un an du scrutin présidentiel, est en tout point historique. Seuls deux autres présidents – Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998 – ont vécu une mise en accusation. Le républicain Richard Nixon, empêtré dans le scandale du Watergate, avait préféré démissionner en 1974 avant de subir une telle avanie.

Lemonde

Jeudi 19 Décembre 2019 - 08:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter