Direct Assemblée : Motions préjudicielles présentées par Me El Hadj Diouf et Mamadou Lamine Diallo rejetées



Me El Hadj Diouf et Mamadou Lamine Diallo ont soumis à l’Assemblée nationale deux motions préjudicielles pour l’ajournement du débat afin de permettre aux acteurs politiques de se pencher véritablement sur l’article L78 qui constitue le prétexte  de la plénière de ce jeudi.

Selon le leader du Parti des Travailleurs et du Peuple (PTP) cette loi va à l’encontre du protocole additionnel de la CEDEAO interdisant toute retouche du Code électoral moins de six (6) mois de la tenue d’un scrutin pour éviter «des troubles post-électorales».     

Quant à Mamadou Lamine Diallo, le projet de loi constituant un recul démocratique, doit motiver le retrait pur et simple de la loi.           
                    
Les deux (2) motions ont été rejetées par la majorité des députés.

Les débats se poursuivent.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 6 Juillet 2017 - 16:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter