Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Direct du Tribunal de Dakar: Ouverture du procès des députés Déthié Fall et Mame Diarra Fam

Le procès des députés de l’opposition, Déthié Fall et Mame Diarra Fam vient de s’ouvrir au Tribunal de grande instance de Dakar. Suivre les informations en direct….



Direct du Tribunal de Dakar: Ouverture du procès des députés Déthié Fall et Mame Diarra Fam
23h00: Les plaidoiries sont terminées. Le tribunal a suspendu l'audience. Le juge va bientôt donner son verdict

22h00: Bamba Cissé « il y a un duel de titan entre l'opposition et le pouvoir. En effet, depuis les élections municipales le pouvoir panique et je les comprends le peuple est devenu conscient».
 
Concernant les dommages et dégradation de biens d'autrui, la robe noire demande où se trouve la partie civile qui a subi les dommages et quels sont les biens qui ont été détruits.

21h35: Me Fall demande que les détenus soient libérés sans charge

21h30: Le procès a fait 10 heures de temps. Me Adama Fall, avocat de Déthié Fall et Mame Diarra Fam, dans sa plaidoirie déplore l'utilisation de la loi à des fin arbitraire. "Je prie pour que jamais un citoyen sénégalais ne meurt dans l'exercice de son droit. "

21h05: L'audience vient de reprendre au tribunal de Dakar

20h40: La séance a été suspendue pour 10 mn

20h05: "On a arrêté les deux députés Déthié Fall et Mame Diarra Fam pour intimider la population. Cette tentative d'intimidation ne maintiendra pas le président Macky Sall au pouvoir. Car c'est un mécontent, il faut qu'il sache que les jeunes sont déterminés", a plaidé l'avocate Ndeye Fatou Sarr.


20h00: Me Ahmet Soumaré demande une  liberté provisoire pour les mis en cause si le procès devait être reporté.

19h30: Les plaidoiries de la Défense se poursuivent. Me Ameth Soumaré est le deuxième a plaidé. Il rejette les décisions du procureur de la République, car ces condamnations sont sans fondement et que les personnes concernées n'ont pas été arrêtées sur les lieux de ladite manifestation. Toutefois, il souligne que les mis en cause, autant qu'ils sont, n'ont jamais manifesté.

19h15: Face au juge l'avocat de la Défense s'est dit indigné, car Mame Diarra Fam et Déthié Fall sont blancs comme neige et irréprochables.

19h10: "Quand on est face à un régime de crapules, un État de voyou et qui piétine les droits fondamentaux des gens, il faut des gens courageux et des gens avec des couilles comme Déthié Fall. Dans ce pays il faut avoir des couilles pour ne pas se laisser abattre", a déclaré Me Ousseynou Fall dans sa plaidoirie.


19h 00: Ousmane Sonko est de retour au tribunal de Dakar

18h52: Pour Mame Diarra Fam et les autres, le procureur demande 6 mois prison sans précision avec sursis ou non

18h50: le procureur demande 1 an de prison dont 6 mois ferme pour Diéthié Fall

18h40: Pour Mame Diarra Fam, le procureur demande aussi l'application de la loi.


18h40: "Ce qui s'est passé c'est de la subversion. Je réclame que Déthié fall soit déclaré coupable pour rassemblement et d'incitation à des violences.

18h 35:. "Dans cette affaire je pense que s'il y'a quelqu'un qui est fautif, l'investigateur et qui a jeté par terre l'arrêté préfectoral, créant des conséquences c'est Déthié Fall. Ce que je lui reproche c'est d'avoir utilisé son intelligence pour en faire une arme contre les gendarmes contre la population", a dit le procureur.

18h30: "Déthié Fall a tenu à manifester contre vent et marée et il a appelé la population à sortir", a déclaré le procureur de la république. Il lui impute la responsabilité de participer et d'avoir provoqué un attroupement, dès actions diverses qui ont abouti à des violences et à la dégradation des biens d'autrui.

16h 47: Interrogé Abdou Hakim, vendeur d’épices qui a été arrêté à Médina, nie tout lien avec ces faits. A l'en croire, il n’était pas au courant de la manifestation. Il dit avoir été appréhendé dans la rue.

16h 20: reprise de la séance au tribunal de Dakar

14h50: la séance a été suspendue pour une heure

14h40: Alpha Oumar Diallo de nationalité guinéenne, vendeur de café et résistant en Pikine a été arrêté à Colobane le jour des faits. Il affirme qu’il voulait seulement acheter des vêtements à Colobane. C'est le plus jeune des manifestants attraits à la barre. Il est né en 2002


12h55: Parmi les jeunes arrêtés, Aliou Ngom, journaliste de Dakartimes dit avoir été arrêté à cité Keur Gorgui alors qu’il rentrait chez lui.


12h50: un des mis en cause, un étudiant d'une université privée dit avoir été maltraité lors de son arrestation sur la VDN.

12h45: Le directeur de cabinet du maire de Thiès qui a été arrêté sur la VDN, affirmé qu’il s’est rendu sur place, après avoir lu sur les réseaux sociaux que la manifestation a été autorisée. Il a été arrêté en chemin par la gendarmerie.

12H40: à la barre, deux mis en cause affirment avoir été arrêté alors qu'ils travaillaient à Liberté 6 où ils ont été embauchés comme manœuvre.



12H32
 : « J’étais sur place pour travailler et non pour manifester » (Garde Sonko)

12H30 : un des gardes de Sonko affirme avoir été arrêté devant la maison de l’opposant vers 9 heures au moment où il y avait aucun manifestant.
 
12H25
 : les avocats vont plaider par lot pour éviter que le procès ne tire en longueur

12H10 : les mis en cause passés devant le juge ont rejeté un à un les charges retenues contre eux

11H48 : appelé à la barre, Pape Magor Seye, un des mis en cause des mis en cause, déclare avoir été arrêté en revenant du travail.


11H45 : J’ai le droit de circuler. Je n’ai pas reçu l’ordre de quitter les lieux. J’ai tout simplement été arrêtée sans raison (Mame Diarra Fam)


11H43 : « Si je soirs, la première chose que je vais faire, c’est de me rendre chez le maire de Dakar, Barthélémy Dias » (Mame Diarra Fam)


11H44 : Interrogée, Mame Diarra Fam déclare qu’elle n’a pas participé à une manifestation. Elle a rejeté les accusations, affirmant qu’elle était avec ses enfants qui voulaient rendre visite à Barthélémy Dias. La députée a souligné qu’elle a montré sa carte aux gendarmes avant d’être arrêtée.


11H40 – Déthié Fal : « Je ne suis pas là pour justicier le fait d’avoir déposé une demande à la Cour suprême. Je n’ai pas à répondre à une manifestation qui n’a pas eu lieu ».

 11H30 : selon le juge, les policiers ont mis dans le PV que Déthié Fall a participé la population à une manifestation non autorisée

11H20 : Déthié Fall affirme qu’il n’a pas participé à l’organisation et à une quelconque manifestation. Il soutient qu’il soutient qu’il a introduit une demande à la Cours suprême.


11H15 : Déthié Fall rejette les accusations et affirme qu’il a été enlevé devant son siège

11H10 : le juge leur a notifié qu’ils sont poursuivi pour participation à un rassemblement illicite, organisé le 17 juin au cours duquel des violences et voie de fait et des violences contres personnes et leurs biens ont eu lieu.

11H00: défendus par une douzaine d'avocats, Déthié Fall, Mame Diarra Fam et autres manifestants arrêtés, affirment qu'ils sont prêts à être jugés.


10H 50: Déthié Fall appelé à la barre pour répondre aux questions du juge

10H40: Déthié Fall et Mame Diarra Fam sont arrivés dans la salle d'audience.

10H00:  On note la présence des leaders de l'opposition dont Ousmane Sonko, Khalifa Sall et Cie 

Ndeye Fatou Touré

Lundi 27 Juin 2022 - 10:54


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter