Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM





PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)







Direct présidentielle 2012 : Doudou Ndoye ne reconnaîtra ni la victoire de Wade ni les voix qui lui seront accordées


Rédigé le Dimanche 26 Février 2012 à 15:18 | Lu 339 commentaire(s)


Le candidat de la coalition « Jammoo » (la paix, en Wolof), Me Doudou Ndoye, a déclaré dimanche qu’il ne reconnaîtra aucune victoire à Me Abdoulaye Wade, s’il est déclaré gagnant mais aussi aucune voix même s’il est battu, au motif que le président sortant a utilisé des « moyens de l’Etat » durant sa campagne électorale.


Direct présidentielle 2012 : Doudou Ndoye ne reconnaîtra ni la victoire de Wade ni les voix qui lui seront accordées

« Je ne le reconnaîtrai pas comme président de la République s’il est réélu, je ne reconnaîtrai pas une seule voix qui lui sera accordée, je considère qu’il a eu partout zéro voix », a martelé Me Ndoye après avoir accompli son devoir citoyen au centre El Hadj Moustapha Diop (Ex-Fleurus), selon l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Me Doudou Ndoye a dénoncé l’utilisation de l’avion de commandant par le candidat Abdoulaye Wade vendredi, jour de campagne électorale, pour son voyage à Diass.

« En bravant tous les interdits, le président-candidat Wade a diffusé dans la soirée du 24 février, dans le journal de la campagne électorale, les images de l’avion de commandement présidentiel se posant sur une piste quelconque, avec une mise en scène de sa sortie de l’appareil », a dénoncé Me Ndoye.

Pour lui, « un tel usage des symboles de l’Etat dans les dernières images de campagne interdisant de fait et de droit toute réplique constitue une atteinte plus que grave encore à l’éthique républicaine, à l’égalité des candidats ainsi qu’au respect des suffrages ».

« J’ai été scandalisé de voir à la télévision nationale les images du président descendant de l’avion de commandement » sur la piste de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass, a déploré Me Doudou Ndoye.

Le président-candidat Wade ayant en conséquence « utilisé et abusé des moyens de l’Etat, et ce sans aucune censure de la CENA et du CNRA, ne peut légitimement et légalement participer à une élection régulière », estime Me Doudou Ndoye.

Le candidat de la coalition « Jammoo » (la paix en Wolof) a félicité le peuple sénégalais qui aurait pu, selon lui, « adopter des attitudes dangereuses dans des moments de détresse ».

Commentant la mobilisation des électeurs au centre « El Hadj Moustapha Diop » de Dakar où il a voté, Me Doudou Ndoye a déclaré que c’est une façon de dire que « la violence n’a pas sa place dans la démocratie ».

« Je combats toute forme de violence. C’est pourquoi notre coalition s’appelle « Jammoo » (la paix). Je demande à tout le monde d’aller dans la paix », a dit le candidat.





Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports