Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Drame de Melilla : Aissata Tall Sall annonce une compilation des éléments pour identifier des Sénégalais parmi les victimes



Drame de Melilla : Aissata Tall Sall annonce une compilation des éléments pour identifier des Sénégalais parmi les victimes

Le ministre des Affaires étrangères, Aissata Tall Sall, vient de briser le silence suite au drame de Melilla (cité autonome espagnole, suitée en territoire marocain), où 23 migrants ont péri et 140 policiers ont été blessés. Selon elle, le Sénégal suit de très près la situation. D’après le chef de la diplomatie sénégalaise ses services sont en train de compiler des éléments pour identifier les victimes, pour savoir qui est Sénégalais et qui ne l’est pas.

 

« Ce qui s’est passé est quelque chose d’absolument grave. Nous avons des thèses de part et d’autre, mais il faut d’abord déterminer pas peut-être sur l’origine des incidents, mais l’origine des accidents. Et la plus grande origine que nous avons détecté, c’est une bousculade monstre qu’il y a eu dans ce passage étroit, qui a occasionné des morts du côté des migrants et de blessés grave du côté de forces de l’ordre marocain », a dit Aissata Tall Sall, sur les ondes de la RFM.

 

« Qu’on puisse savoir entre la thèse des migrants et la thèse officielle du Maroc où se trouve la réalité des choses », a-t-elle ajouté.

 

Poursuivant, le ministre des Affaires étrangères indique que ses services sont en train de compiler des éléments pour identifier les victimes. « Nous avons la diplomatie en charge, nous ne pouvons pas être ni dans l’émotion ni dans la réactivité aveugle sans savoir ce qui se passe. Nous sommes en train de compiler les éléments, de procéder l’identification des morts pour savoir qui est Sénégalais qui ne l’est pas », a-t-elle fait savoir.

 

La difficulté dans ce genre de situation, dit-elle, c’est que très souvent les gens sont sans papier. « Alors qu’est-ce qui va distinguer un Sénégalais d’un autre africain, nous y sommes. C’est un travail qui n’est pas un travail de quelques heures, qui n’est même pas un travail de quelques jours. Mais nous le faisons avec conscience avec surtout responsabilité et nous allons éclairer l’opinion publique si oui, il y a des Sénégalais qui ils sont, comment ils sont décédés. De ce point de vue, le ministère des Affaires étrangères jouera sa partition et assumera toute sa responsabilité », a indiqué Aissata Tall Sall.  

 


Moussa Ndongo

Mercredi 29 Juin 2022 - 00:06


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter