Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



EN DIRECT - 14 juillet: Affrontements au milieu des Champs-Elysées - Plusieurs blessés dont une femme qui a perdu son œil



EN DIRECT - 14 juillet: Affrontements au milieu des Champs-Elysées - Plusieurs blessés dont une femme qui a perdu son œil
16h27: Le gilet jaune Eric Drouet, une des autres figures emblématiques du mouvement, est quant à lui toujours en garde à vue.

16h25:  La préfecture de police affirme à l'AFP que "les secours sont intervenus pour prendre en charge un homme qui se plaignait de douleurs thoraciques. Les sapeurs pompiers l'ont ensuite transporté en urgence absolue en milieu hospitalier". Et d'assurer que L'homme faisait partie de la foule qui assistait au défilé. "En aucun cas, le malaise ne fait suite à une intervention policière", précise-t-on

16h18: Marine le Pen: "Comment est-ce possible que des Black Blocs et des voyous d’extrême gauche arrivent à tout saccager le jour de notre fête nationale ?
Pourquoi cette incompétence chronique d’un Ministre de l’Intérieur en dessous de tout et incapable d’assumer la moindre responsabilité ? MLP"

16h17: Le calme revient petit à petite sur l'avenue des Champs-Elysées - Les forces de l'ordre restent en position pour maintenir le calme

16h05: Des gendarmes mobiles sont en train d'évacuer l'avenue des Champs-Elysées

15h51: La préfecture de police indique: "Face aux violences en cours sur les Champs-Élysées, les sommations ont été effectuées et le secteur est évacué par la force."

15h32: Le "gilet jaune" Eric Drouet a été placé à son tour en garde à vue pour "rébellion", en marge du défilé du 14-Juillet, indique son avocat à franceinfo. Il était sur les Champs-Elysées lors de son interpellation, une avenue interdite à "tout rassemblement de personnes se revendiquant du mouvement des 'gilets jaunes'", selon l'arrêté pris par la préfecture de police. 15h23: Des images montrent la situation très tendue actuellement sur les Champs-Elysées: 14h48: Des manifestants ont pris des barrières de sécurité pour s'en servir contre les forces de l'ordre 14h46: Christophe Castaner, Ministre de l'Intérieur: Ceux qui ont voulu empêcher ce défilé devraient avoir un peu honte. Aujourd'hui, c'est un jour où la Nation est réunie, et je pense que la nation, il faut la respecter."

14h45: Un total de 152 personnes ont été interpellées par les forces de l'ordre en marge du défilé du 14 juillet à Paris, où des Gilets jaunes avaient appelé à manifester, a annoncé à l'AFP la préfecture de police de Paris, selon un bilan dressé dimanche à 14 h. Les infractions relevées par les forces de l'ordre sont liées dans la majeure partie à des cas d'« organisation de manifestation non déclarée », de « violences sur personnes dépositaires de l'ordre public » en passant par des « dégradations de biens publics » ou de « port d'arme prohibé », a-t-on détaillé de même source. Les figures des Gilets jaunes, Jérôme Rodrigues et Maxime Nicolle, ont été interpellées vers 9 h 15 aux abords des Champs-Élysées et ont été placés en garde à vue pour « organisation d'une manifestation illicite », a précisé le parquet de Paris.

14h44: Ce matin, les Champs-Elysées ont été marqués par le défilé annuel du 14 juillet. Si à la télévision tout semblait s'être déroulé dans le calme, hormis les huées et sifflets dont Emmanuel Macron a été la cible, la tension était à son maximum entre des forces de l'ordre et des gilets jaunes. D'ailleurs, sur Twitter, Pierre Tremblay, journaliste au Huffington Post, a posté une vidéo sur laquelle un commissaire a perdu son sang froid face aux manifestants . "La situation est très compliquée à gérer au beau milieu d'un tel dispositif pour les FDO. Un commissaire a même perdu son sang froid face à des gilets jaunes.", a-t-il écrit. Sur la vidéo, on peut voir que des policiers ont du intervenir pour séparer ce commissaire et plusieurs gilets jaunes.

Aminata Diouf

Dimanche 14 Juillet 2019 - 17:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter