Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Egypte: le procureur général démissionne sous la pression des magistrats

Nommé le 22 novembre dernier par décret, le procureur général égyptien Talaat Abdallah a déjà présenté sa démission, ce lundi 17 décembre 2012, après un sit-in organisé devant son bureau par des membres du Parquet général. Choisi sans consultation par le président Mohamed Morsi, il était très critiqué par les magistrats. Ces derniers menaçant également de boycotter la deuxième phase du référendum, ce qui mettrait en péril sa validation, le régime tente ainsi de calmer leur fronde.



Egypte: le procureur général démissionne sous la pression des magistrats
La tenue de la seconde phase du referendum sur la constitution est hypothéquée. En effet, Le club des magistrats du conseil d’Etat a décidé lundi de boycotter la supervision du scrutin. Or sans cette supervision, le scrutin n’est pas valide.

Pour tenter de sortir de cette impasse, le pouvoir a décidé, comme aux échecs, de sacrifier une pièce : le procureur général que le président Morsi avait nommé sans consulter la magistrature. Talaat Abdallah a donc présenté sa démission au conseil suprême de la magistrature.

La fronde des magistrats n'est pas calmée

Mais cela ne semble pas suffire pour calmer la fronde des magistrats. Les juges estiment toujours que la présidence n’a pas renoncé à s’en prendre à l’indépendance de la justice.

Une fronde renforcée par la grande manifestation de l’opposition prévue ce mardi 18 décembre pour réclamer l’annulation de la première phase du referendum. Une phase qui a été le théâtre d’un très grand nombre d’irrégularités qui, selon l’opposition, a permis d’inverser les résultats.

Source : Rfi.fr


Rfi.fr

Mardi 18 Décembre 2012 - 07:22


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter