Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Election en CI : Tanor Dieng se met en marge de la communauté internationale



Election en CI : Tanor Dieng se met en marge de la communauté internationale
Le Secrétaire général du parti socialiste s’est mis en marge de la condamnation unanime de la communauté internationale, des Etats-unis, de la France, entre autres, sur le «putsch perpétré» par le camp du président sortant de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo.
Joint au téléphone par nos confrères du Quotidien, Ousmane Tanor se réjouit «de la toute nouvelle victoire» de son camarade socialiste (ils font partie de l’international socialiste dont Tanor dirige la section africaine).

«Le Conseil constitutionnel vient de donner un verdict conforme à la légalité», se vante Ousmane Tanor Dieng qui se permet de donner même une leçon à cette aux Nations-unies qui avaient reconnu, via son représentant la victoire de Alassane Drame Ouattara annoncé un jour avant avec 54, 52 % des suffrages.
«Ce n’est pas à l’ONU de reconnaître ou non la victoire de l’un ou de l’autre des candidats », a faits avoir Ousmane Tanor Dieng qui tente vaille que vaille pour défendre son camarade de l’international socialiste. «Les résultats donnés par la Commission électorale indépendante étaient provisoires », indique-t-il. «Maintenant, le Conseil constitutionnel vient de donner les résultats définitifs», se réjouit-il.

A noter que le Conseil constitutionnel a refusé de valider les résultats donnés par la CEI, prétextant qu’elle a dépassé les limites des jours francs. Les résultats de cette commission avaient donné le candidat de l’opposition vainqueur avec plus de54 % des suffrages. Moins de 24 heures après, le Conseil constitutionnel a déclaré Laurent Gbabgo vainqueur. Ce conseil se fonde sur l’annulation des résultats de 3 départements qui auraient renversé la donne en offrant au Président sortant un peu
plus de51 % des voix.


Charles Thialice SENGHOR

Samedi 4 Décembre 2010 - 10:39


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Pa ndoye le 04/12/2010 11:45
Déçu, je le suis ! Tanor Dieng vient encore de prouver à la face du monde que si cela ne dépendait que de lui, jamais il y’aurait eu une alternance démocratique au Sénégal. Nul il a été, nul il restera. J’espère que Aissata Talla Sall et compagnies vont en tirer touts les conséquences et se convaincront, s’ils en doutaient encore, que Mr Dieng n’est pas honnête, n’a pas l’étoffe d’un leader et est le plus grand facteur bloquant pour le retour du PS au pouvoir !
Un déçu de l’alternance

2.Posté par AlmamyRindiao le 04/12/2010 11:55
Twitter
Notre frère Tanor est en train de se tromper lourdement, en voulant aller à contre-courant de la position irréversible de la communauté internationale et de tous les patriotes africains, honnêtes et impartiaux. Gbagbo a réellement perdu les élections à l'issue du 2éme tour, supervisée par l'ONU le 28 novembre, par accord formel des candidats et des autorités ivoirinnes dans leur ensemble. Quel que soit la profondeur des relations personnelles que notre frère Tanor puisse entretenir avec son ami, je pense qu'il doit savoir raison garder et justement le raisonner afin qu'il puisse quitter le pouvoir en grand.

3.Posté par letudiant le 04/12/2010 13:41
ce monsieur de vient de perdre un fervent supporteur que je suis.Dommage pour l avenir e l Afrique.

4.Posté par khadim fam le 04/12/2010 13:55
deçu, par ces propos car aujourd'hui tanor dieng vient de declarer au monde entier qu'il n'exiterait pas de faire comme gbagbo demais s il devient president de la republique du senegal et je pense qu'il va en tirer toutes les consequences. et personnellement j ai peur en lisant ces propos.

5.Posté par Jim le 04/12/2010 14:45
C'est épouvantable, ces propos de Monsieur Ousmane Tanor Dieng! Une telle déclaration lui vaudra certainement un sort peu enviable dans son propre Parti, dans l'opinion nationale, en Afrique et dans le monde! Un bon topographe doit savoir délimiter un terrain de construction viable!

6.Posté par jiceka02 le 04/12/2010 16:56
L'Afrique est malade de ses politiciens professionnels, voila ce qui est à l'origine du retard mental de notre continent; Les colons nous ont légué cette chose que se sont appropriées tous les hommes (surtout!!) assoiffés de pouvoir.
Le pouvoir corrompt et rend Fou, il faut le reconnaitre. Qu'en sera t'il en 2012, si Wade confisque le pouvoir et que Ouattara le felicite pour cela? Quoique Tanor sait qu'il ne gagnera jamais une éléction présidentielle au Sénégal.

7.Posté par prince le 04/12/2010 16:58
Ne vient pas pleurer bientôt quand tu seras battu aux élections...applique toi la même règle car ce n'est qu'un question de mois.

8.Posté par monsieur madame le la maire de la ville de benno le 04/12/2010 20:33
sal esprit ce tanor ni ' tresor d esprit sans coeur ni lueur dans ces pensees :prepare toi ta defete non au presidentielles mais dns votre propre parties je suis un grand responsables encien et ministre et actuel maire d une grande ville la moment venu tu en tirera toute les consequences :si on vous suivez le senegal aller se plonger dans une guerre civil je vous donne comme conseil de demissionner a la tete du parti avant qu il ne soit trot tard mon frere

9.Posté par ouattara fatime le 04/12/2010 22:53
Le Conseil Constitutionnel n'a pas invalider les résultats de la CEI seulement parce qu’elle avait dépassé les limites des jours francs. La CEI dans un premier temps vue qu'elle avait été incapable de donner les résultats provisoires avait déjà transmis les dossiers afférents au Conseil Constitutionnel donc n'étant plus dans la légalité. En plus Mr Youssouf Bakayoco à pris sur lui de proclamer des résultats qui arrangeaient son parti le RDR et ce dans le siège de ce dit parti à l'hotel du golf outrepassant la procédure de proclamations de résultats fixé dans les textes de la CEI.
La CEI était fort clause et le RDR était encore dans une logique de tricherie flagrante.

En plus ayez un peu de sérieux ! des résultats d'élection attendus depuis dix ans proclamés dans un banal hôtel qui se trouve être le siège du RDR /RHDP parti de Mr Alassane Ouattara et de Youssouf Bakayoko.

nous africains devons comprendre que ces blancs n'ont que faire de notre bien être. ils recherchent plutôt à s'accaparer nos richesses et soutiennent tout dirigeant pouvant faire leur affaire en leur cédant nos richesses. L' ONU doit respecter ses propres lois, mais surtout respecter les États africains aussi petits soit ils.
Laisser moi vous informer pour ceux qui ne savent pas ce qui se passe en Côte d'Ivoire. Il y a un monsieur, Alassane Dramane Ouattara que les français veulent mettre à la tête de la Côte d'Ivoire coute que coute .pour cela ils cautionnent et encouragent financièrement ce mr qui a organiser et financer le cout d'état échoué de 2002. ce Mr et ses éléments se retranchent dans le nord du pays où ils comètes des exactions contres les populations qui ne sont pas favorables à leur cause. ils tuent violent les populations sans état d'âme.
Aujourd'hui s'il veut être président c'est pour échapper au Tribunal Pénal International (TPI) pour les meurtres commis dans le nord parceque les plaintes portés contre lui par les victimes l'y attendent.
les ivoiriens ont assez souffert des actes de ce Mr qui ne souhaite nullement leur bonheur ni même celui de nous autre ressortissants du nord. a Vraie dire il est dans une logique de destruction et de déstabilisation de la Côte d'Ivoire. le nord de est aujourd'hui complètement détruit, nos infrastructures délabrés et tout le monde y entre comme dans un marche sauf que dans le marché vous ne pouvez pas prendre sans payer. Alors que au nord de la CI nos ressources diamantaires sont pillés le Burkina Faso est aujourd'hui grand exportateur de Cacao.
Les gens se sentent bien lorsque la côte d'Ivoire est en Guerre et cela doit cesser !

10.Posté par serge le 07/12/2010 12:17
quand desv exaction sont commises en pleine election presidentielle, quand des representant d'un parti n'ont pas acces aux bureaux de vote et quant le transport des urnes et le comptage des voix ne se font pas dans les normes; pourquoi est-ce que l'annulation de des elections dans ces lieux ne vous semble pas si juste. le RHDP gagnait ces elections presidentielles si ses partisant n'avait pas donner le moyen au LMP de jouer cette carte logique et juste. La violence est devenu une seconde nature pour Mr Alasane et ses partisant sinon comment pouvont nous expliquer un si grand manque de tact et de strategie politique. Le Seigneur dans sa grande justice les a tout simplement confondu....amen.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter