PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Elections en RDC: la mobilisation politique commence dans tous les camps

En RDC, le parti au pouvoir, le PPRD, rameute ses troupes dans le pays pour mener campagne pour les élections de la fin de l'année. Le patron de la majorité Ramazani Shadari était à la rencontre des électeurs à la foire internationale de Kinshasa). Mais cette facilité à mobiliser ses membres n'est pas du gout de l'opposition. Elle dénonce une politique du « deux poids, deux mesures » en fonction qu’on soit de l’opposition ou de la majorité.



Delly Sessanga, le secrétaire général du mouvement pro-Katumbi « Ensemble pour le changement », projette sa sortie dans l’ex-Katanga ce week-end : « Nous n’entendons pas nous laisser faire. Nous manifesterons et nous organiserons nos rassemblements en (des) lieu(x) public(s). Parce que, comme Congolais, nous sommes égaux devant les lois et nous bénéficions de l’égale protection des lois dans notre pays. Et donc, la liberté de manifester ne doit pas être une liberté pour les uns et une affaire pour les autres ».
 
Même son de cloche à l’UDPS dont Augustin Kabuya est le porte-parole : « Nous n’allons plus encore céder aux caprices de la mouvance. Nous allons nous organiser pour faire des descentes au niveau de nos structures de base et commencer à sensibiliser notre base pour les échéances électorales à venir ».
 
Mais pour Ramazani Shadari, il n’y a de toutes les façons pas de débat : « Les autres, s’ils ont des problèmes… Je ne pense pas parce que nous avons suivi déjà ici un parti politique qui vient de terminer son congrès qui s’était bien tenu, ils étaient encadrés. Je crois qu’il faut laisser ces discours, travaillons sur le terrain et voyons qui est fort pour diriger ce pays après le 23 décembre ».

Rfi.fr

Mardi 3 Avril 2018 - 12:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter