Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



En Chine, une rumeur prétend qu'Ebola transforme ses victimes en zombies

Une agence d'information étatique a dû intervenir pour rétablir la vérité. La fausse information s'était largement répandue sur internet.



En Chine, une rumeur prétend qu'Ebola transforme ses victimes en zombies

Alors que les témoins de l'épidémie d'Ebola, qui sévit actuellement dans quatre pays d'Afrique, décrivent des scènes d'horreur, en Chine, on s'imagine littéralement des scènes de films d'horreur. C'est le magazine américain Foreign Policy  (article en anglais) qui le raconte : certains internautes chinois semblent avoir du mal à distinguer les vrais symptômes des faux, et ont surnommé Ebola "la maladie du zombie", car, selon eux, ses victimes qui paraissent mortes auraient tendance à se réveiller.


Foreign Policy a retrouvé des messages de chinois alarmés sur les réseaux sociaux. "Les zombies ne sont plus loin de nous", s'inquiète l'un d'eux en postant un article sur la propagation de l'épidémie. Un autre veut une "réponse officielle" à la question : "Combien de personnes deviendront-elles des zombies [à cause d'Ebola] ?" Des symptômes imaginaires résumés par l'agence d'information étatique Xinhua, citée par Foreign Policy : les victimes, en apparence mortes, "se réveillent sans prévenir après plusieurs heures ou plusieurs jours, et entrent dans un état de violence extrême où elles mordent n'importe quel objet mouvant, y compris les animaux et les hommes".


"Cela n'arrive que dans les films", assure l'agence chinoise
Une rumeur tellement répandue que cette agence a dû l'infirmer, expliquant que "ce genre de choses n'arrive que dans les films". Pleine de bon sens, elle ajoute que les victimes d'Ebola perdent en général beaucoup de sang, ce qui ne peut les rendre que plus faibles et non plus agressives. Les symptômes d'Ebola  – désagrégation des organes vitaux, hémorragies internes et externes importantes –, aussi terrifiants soient-ils, n'évoquent en aucun cas des zombies : c'est plutôt le cas de ceux de la maladie du sommeil (pour le côté mort-vivant) ou de la rage (pour la transmission par la morsure), raconte le site io9.


L'agence Xinhua a aussi tenté de dissiper une autre fausse information, selon laquelle on peut soigner le virus en buvant une boisson à base de café et d'oignons crus. Une rumeur de l'oignon qui circule également en Afrique et qui inquiétait, en mars, un ministre d'un des pays touchés, la Guinée, selon un média local. Se baigner dans l'eau chaude et salée n'est pas non plus un remède, rappelle l'Organisation mondiale de la Santé. Plus grave, aux Etats-Unis enfin, certains tentent d'exploiter la désinformation pour se faire de l'argent, en prétendant que les huiles essentielles permettent de se protéger de l'épidémie.
 Francetv info

Pape Moussa BA (stagiaire)

Jeudi 14 Août 2014 - 17:56


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter