Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Environnement : Condamnée pour avoir jeté un emballage de sandwich en 2009



Environnement : Condamnée pour avoir jeté un emballage de sandwich en 2009
Il y a plus de dix ans, Grace Firth a mangé un en-cas de la marque Greggs.

D'une manière ou d'une autre, l'emballage en papier du sandwich s'est retrouvé par terre plutôt que dans la poubelle.

Aujourd'hui, l'étudiante de 32 ans a été traînée en justice, accusée d'avoir jeté des déchets, en 2009.
Les magistrats se sont demandé si la date de l'infraction était une erreur, à cause de l'ancienneté du délit.

Il a fallu tant de temps pour résoudre l'affaire parce que Grace a dit qu'elle ne savait rien de l'accusation initiale.

Elle avait été condamnée en son absence en août 2009, à une amende de 175 livres sterling et à payer 180 livres de frais et une surcharge de 15 livres pour les victimes.

Mais Grace a déclaré au tribunal de Stockport que la première fois qu'elle a entendu parler de toute cette affaire, c'est lorsqu'elle a reçu une lettre le 8 décembre 2019 concernant une "dette historique".

Elle a dit qu'elle n'avait jamais reçu de lettres avant cette date, puisqu'elles avaient été envoyées chez sa mère.

"Tout mon courrier a été renvoyé à l'expéditeur ou jeté", a-t-elle déclaré au tribunal.
Mardi, les magistrats ont accepté son explication et ont décidé d'annuler l'ordonnance initiale de 180 livres de frais.

Le président du tribunal, Edward Tasker, lui a dit :

"Vous avez été très juste et très honnête", avant de réduire également son amende à 40 £, plus la surtaxe de 15 £ pour les victimes.

"Merci d'avoir été si honnête et d'être venu", a-t-il ajouté.


Les magistrats se sont demandé si la date de l'infraction était une erreur, à cause de l'ancienneté du délit.

Il a fallu tant de temps pour résoudre l'affaire parce que Grace a dit qu'elle ne savait rien de l'accusation initiale.

Elle avait été condamnée en son absence en août 2009, à une amende de 175 livres sterling et à payer 180 livres de frais et une surcharge de 15 livres pour les victimes.

Mais Grace a déclaré au tribunal de Stockport que la première fois qu'elle a entendu parler de toute cette affaire, c'est lorsqu'elle a reçu une lettre le 8 décembre 2019 concernant une "dette historique".

Elle a dit qu'elle n'avait jamais reçu de lettres avant cette date, puisqu'elles avaient été envoyées chez sa mère.

"Tout mon courrier a été renvoyé à l'expéditeur ou jeté", a-t-elle déclaré au tribunal.

Mardi, les magistrats ont accepté son explication et ont décidé d'annuler l'ordonnance initiale de 180 livres de frais.

Le président du tribunal, Edward Tasker, lui a dit :

"Vous avez été très juste et très honnête", avant de réduire également son amende à 40 £, plus la surtaxe de 15 £ pour les victimes.

"Merci d'avoir été si honnête et d'être venu", a-t-il ajouté.

Bbc

Jeudi 27 Février 2020 - 16:17


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter