Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



États-Unis: Trump annonce le départ de son ministre de la Justice William Barr

Au lieu de reconnaître sa défaite après la confirmation de la victoire de Joe Biden par les grands électeurs américains, le président américain Donald Trump a annoncé ce lundi 14 décembre la démission de son ministre de la Justice William Barr, quelques heures après ce nouveau revers. Malgré les accusations de la Maison Blanche, ce fidèle allié de Donald Trump avait admis qu’aucune « fraude à une échelle susceptible de changer le résultat de l'élection » n’avait eu lieu.



Donald Trump est spécialiste de ce genre de coup de théâtre, destiné à reprendre la main sur le déroulé de l’information quand celle-ci n’est pas à son avantage.
 
Juste après la confirmation de sa défaite par le collège électoral, le président a publié la lettre de démission de son ministre de la Justice sur son fil Twitter. Un courrier dans lequel William Barr assure que les enquêtes sur les fraudes électorales vont se poursuivre.
 
Mais les 59 actions en justice lancées par le camp de Donald Trump ont toutes échoué. Même la Cour suprême, où siègent trois juges nommés par le président, a refusé d’intervenir pour contester l’intégrité du scrutin.
 
Le départ de William Barr sera effectif juste avant Noël, soit moins d’un mois avant que Donald Trump quitte la Maison Blanche. Le ministre de la justice a fidèlement servi le président : il a minimisé le rapport Mueller sur les interférences russes dans la campagne, et a protégé les alliés de Donald Trump. Mais il a aussi admis qu’aucune fraude massive n’avait eu lieu pendant le scrutin, ce qui a horripilé le locataire de la Maison Blanche.

RFI

Mardi 15 Décembre 2020 - 08:39


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter