Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Explosions à Dortmund: interpellation d'un suspect "islamiste"

La police allemande a annoncé mercredi "partir du principe" que l'attaque de mardi, qui avait fait un blessé, avait une motivation "terroriste".



Explosions à Dortmund: interpellation d'un suspect "islamiste"
La police allemande a interpellé un suspect de la mouvance « islamiste » dans l'enquête sur l'attaque à l'explosif qui a visé mardi l'équipe de football de Dortmund avant son match contre l'AS Monaco, a annoncé mercredi le parquet fédéral allemand.

L'enquête en cours s'est concentrée « sur deux suspects appartenant à la mouvance islamiste », dont l'un d'eux « a été interpellé », a déclaré le parquet à la presse, en disant « partir du principe » que l'attaque de mardi avait une motivation «terroriste».

Lettre de revendication
Un peu plus tôt dans la journée, un ministre régional de l'Intérieur avait indiqué que toutes les pistes étaient examinées dans l'enquête sur l'attaque à l'explosif contre le car de l'équipe allemande de football de Dortmund, en se refusant à privilégier le mobile djihadiste.

«Nous enquêtons dans toutes les directions. (...) Il peut s'agir d'extrémistes de gauche, d'extrémistes de droite, de fans violents ou d'islamistes», a dit Ralf Jäger, le ministre de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la région où se sont produites les trois explosions. Il a souligné que la lettre de revendication retrouvée et évoquant le groupe État islamique pouvait « être vraie ou être une tentative de créer une fausse piste ».


Merkel « horrifiée »
La chancelière allemande Angela Merkel s'est dit mercredi « horrifiée » par la « répugnante » attaque à l'explosif mardi soir contre l'équipe de football de Dortmund, a indiqué son porte-parole Steffen Seibert. « Comme les habitants de Dortmund et des millions d'autres personnes, la chancelière a été horrifiée par la nouvelle de l'attaque contre le bus du BVB », a-t-il dit à la presse. Les enquêteurs « feront tout pour retrouver et traduire en justice le ou les coupables », a ajouté le porte-parole.

Par ailleurs, en signe de solidarité, le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière se rendra à Dortmund mercredi soir pour assister au match de quart de finale de Ligue des champions contre le club de Monaco. La rencontre prévue mardi soir a été repoussée de près de 24 heures après que des engins explosifs ont endommagé le car de Dortmund avant un match de Ligue des champions dans la ville contre Monaco, blessant un joueur et un policier.

lepoint.fr

Mercredi 12 Avril 2017 - 15:32


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter