Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Février rose, octobre santé mentale, (par Ansoumana DIONE)



Février rose, octobre santé mentale, (par Ansoumana DIONE)
 Pour une bonne prise en charge des malades mentaux, l'Organisation mondiale de la santé (Oms), a dédié tout le mois d'octobre à la Santé Mentale dont la Journée internationale sera d'ailleurs célébrée le 10 du mois prochain. Malheureusement, l'on nous impose à tort un "octobre rose" contre le Cancer alors que c'est le 04 février de chaque année qu'est célébrée cette maladie. Normalement, l'on devrait plutôt parler de "février rose" pour ne pas occulter les innombrables problèmes que vivent les personnes souffrant de troubles mentaux.
Déjà, au Ministère de la Santé et de l'Action Sociale, au lieu de préparer activement la célébration de cette Journée Mondiale de la Santé Mentale, prévue le 10 octobre 2017, les autorités mobilisent tous les efforts contre le Cancer, ce que regrette énormément et condamne fermement avec la dernière énergie, Ansoumana DIONE, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM). Pour lui, cette pratique très malsaine et irréfléchie,  n'est pas du tout conforme aux normes édictées par l'Oms et il appartient alors au tout nouveau Ministre de la Santé et de l'Action Sociale, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR de bien vouloir corriger cette grosse injustice infligée à la santé mentale et aux nombreuses personnes souffrant de troubles mentaux.
Pour rappel, d'ailleurs, ces derniers demeurent et restent encore confrontés à d'énormes difficultés comme le manque total de médicaments essentiels dont le Largactil en rupture depuis plusieurs mois sur toute l'étendue du territoire. Et, pour nous, acteurs de la santé mentale, nous n'avons que ce mois d'octobre et plus particulièrement le 10 du même mois pour en parler véritablement avec les autorités qui, malheureusement, veulent se pencher sur le Cancer. Personne ne doit accepter une telle forfaiture.


Mercredi 27 Septembre 2017 - 14:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter