Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Gestion de la crise Covid-19: la Cellule de communication de BBY se réjouit des résultats obtenus par le Sénégal



Le Coordinateur de la Cellule de communication de Benno Bokk Yakaar (BBY) en conférence de presse, ce mardi s’est prononcé sur les questions relatives à la gestion de la pandémie, mais aussi invite les Sénégalais à refuser de tomber dans le piège du mensonge facile, et de la manipulation.
 
« S’agissant de la gestion de la COVID19, il faut encourager le corps médical et le Gouvernement du Sénégal pour les résultats encourageants observés sur la gestion de la pandémie. Au moment où tous les pays s’interrogeaient sur la résilience de l’Afrique face à la pandémie, il faut saluer les choix de leadership pris particulièrement par le Sénégal », soutient Pape Mahawa Diouf.
 
 Selon M. Diouf, une réorientation de toutes les stratégies vers des actions de riposte aptes à remédier aux effets négatifs induits par la pandémie sur l’économie s’impose.
 
Poursuivant sa déclaration, il ajoute : « C’est pourquoi la coalition BBY invite la classe politique à mériter l’attention que lui portent les populations en posant les vrais débats de société plutôt que de tomber dans la folie de l’invective, du mensonge éhonté, de l’affabulation, de la bravade, et de l’outrance ».

Gestion de la crise économique
« Le Sénégal se porte bien, en dépit des effets néfastes de la Covid-19  qui ont fortement impacté sur la production et les investissements », selon monsieur Diouf.
 
« L’État a pris à bras le corps la question économique dès le début de la crise. Il faut rappeler que tout en menant prioritairement le combat sur le plan sanitaire, le Président de la République avait anticipé sur les effets de la crise sur notre croissance, en initiant un grand programme de résilience économique et sociale. Il nous fallait sauver les entreprises et les emplois pour éviter une déstructuration de notre modèle social et de notre système économique en pleine construction », a-t-il déclaré.
 

Papa Mahawa Diouf d'ajouter: « Maintenant au vu du comportement des grands agrégats économiques, notre pays va perdre des points de croissances, mais la dynamique enclenchée est encourageante. Il faut aussi noter que l’attractivité du Sénégal reste quasi-intacte. Autant le secteur privé national que les investisseurs étrangers montrent un réel intérêt pour investir dans les secteurs prioritaires (infrastructures, agriculture, pêche et élevage)».
 


Mercredi 14 Octobre 2020 - 06:33


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter