Habitudes de consommation : les marchés traditionnels gardent la préférence des Sénégalais, (sondage)



Habitudes de consommation : les marchés traditionnels gardent la préférence des Sénégalais, (sondage)
Le StatInfo, Cabinet d’étude spécialisé dans la production et l’analyse de l’information statistique, s’est engagé dans la mise en œuvre d’un sondage sur les habitudes de consommation des Dakarois notamment sur leurs motivations dans le choix des lieux pour effectuer leurs courses alimentaires. La méthodologie utilisée est celle des quotas.

« C'est une méthode d’échantillonnage qui consiste à s’assurer de la représentativité d’un échantillon, en lui affectant une structure similaire à celle de la population mère sur la base des données du recensement. La collecte des données s’est déroulée dans tout le département de Dakar, dans la période du 22 au 28 septembre 2017 et a porté sur un échantillon de 500 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus. Les marchés traditionnels: lieux privilégiés pour les courses alimentaires à Dakar », indique le Cabinet dans une note parvenue à PressAfrik.com.

Les résultats de l’étude révèlent que « malgré le développement des grandes surfaces sur le territoire, les Sénégalais ont toujours une préférence particulière pour les marchés traditionnels ».

En effet, « près de 59% des personnes interrogées optent pour ces marchés. Pour le large choix de produits qu’ils proposent mais aussi pour la rapidité du processus d’achat, les supermarchés et les hypermarchés sont aussi très fréquentés à Dakar. En effet, Auchan et Hypermarché exclusif restent les plus prisés pour les courses alimentaires, juste devant Citydia. Casino, bien que plus ancienne termine au pied du podium. Avec le rachat de Cytidia, Auchan réconforte sa position de leader des grandes surfaces. Pour ces grandes surfaces, les hommes préfèrent se rendre à Auchan alors que les femmes optent souvent pour Hypermarché exclusif ou Citydia. Les courses sur internet reste une pratique encore très marginal à Dakar et présentent certaines complexités dans le parcours d’achat », lit-on. 


Mercredi 6 Décembre 2017 - 18:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter