Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Idy Candidat de Manko à la Présidentielle : «Les proches de Khalifa Sall sentent qu'il va être condamné»

«Idrissa Seck est le candidat de la coalition Manko Taxawù Sénégal aux élections présidentielles 2019 ». Cette déclaration surprenante du maire de la Médina, Bamba Fall, a surpris plus d’un. Le spécialiste en Science politique, Mamadou Aly Deme, est d'avis que cette déclaration est une sorte d’abdication par rapport au procès de Khalifa Sall, car il sait que les carottes sont cuites pour ce dernier.



Idy Candidat de Manko à la Présidentielle : «Les proches de Khalifa Sall sentent qu'il va être condamné»
 La "proclamation" du leader de Rewmi, Idrissa Seck, comme candidat de la coalition Manko Taxawù Sénégal à l’élection 2019, par le maire de la Médina, ne laisse personne indifférente. Et, selon le spécialiste en Science politique Mamadou Aly Dème elle en dit long sur l'état d'esprit des proches collaborateurs du maire de Dakar, quant à l'issue de son procès
«Le premier enseignement que l’on peut tirer de ça, c’est une sorte d’abdication par rapport au procès de Khalifa Sall, il se dit clairement que les carottes sont cuites pour leur camarade, que Khalifa Sall sera condamné au minimum jusqu’après les élections présidentielles de 2019,  donc il faudrait le plus rapidement possible essayer d’identifier un responsable qui pourrait faire l’unanimité au sein de leur coalition. C’est des stratégies de positionnement», a-t-il analysé

 Le spécialiste en politique poursuit sur la Zik Fm «L’enseignement majeur, c’est qu’il (Bamba Fall) sent que la justice condamnera Khalifa Sall et que ses chances d’être candidat de la coalition Manko Wattù Sénégal sont extrêmement réduites voire inexistantes».

Il invite les observateurs à considérer la déclaration de Bamba Fall comme «une alternative à prendre au sérieux dans la course à la présidentielle de 2019». 

Aminata Diouf

Jeudi 4 Janvier 2018 - 14:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter