Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Incohérence découpage administratif: Fass Boy / Diogo Keur Mateug exigent une réparation

Les populations de Fass Boye/Diogo Keur Mateug ainsi que tous les villages et hameaux environnants, réclament « l’érection de leur zone en commune de plein exercice ». Elles l’ont savoir à la faveur d’un point de presse.



Incohérence découpage administratif: Fass Boy / Diogo Keur Mateug exigent une réparation
Le comité scientifique du collectif « Sounou Commune », qui réunit toutes les forces vives de ladite zone pour porter la revendication des populations riveraines, remarque que « la zone de Fass Boye/Diogo ainsi que les villages et hameaux qu’elle polarise, a réuni toutes les conditions sine qua non pour être érigée  en  commune. 

La  seule chose qui lui manque c’est le décret  qui en  fait  une  commune et l’espoir peut et doit être permis si la vocation de nos autorités est de soulager la souffrance de la population ». Les coordonnateurs dudit collectif, Madiop Boye, Amadou Diop, Serigne Mbaye, ainsi que leurs camarades, rappellent que « dans l’Acte III de la Décentralisation, il est dit dans son Article 73  que  :  ‘’Aucune  commune  ne  peut  être constituée qui ne comprenne pas une population  d’au  moins  mille  (1  000)  âmes.  En 2012  déjà  d’après  les  données  que  nous avons recueillies du PEPAM, la zone de Fass Boy à elle seule comptait 11 843 habitants, celle de Diogo 23 107 habitants, ce qui fait un cumul de 34 950 habitants, sans compter la zone de Khonkh Yoye ». Et de souligner qu’aujourd’hui « on n’a pas besoin de consulter les statistiques parce que les chiffres officiels  qui  sortent  de  nos  postes  de  santé attestent  une  montée  du  taux  démographique ».

Selon eux, « la zone abrite GCO qui exploite le troisième gisement mondial de zircon et tant d’autres sociétés minières et énergétiques  dont  l’implantation  est  déjà annoncée. En ressources halieutiques, Fass Boye est le premier quai de pêche du département de Tivaouane et se classe parmi les 05 plus importants quais de pêche du Sénégal en termes de débarquements. Concernant les ressources agricoles, la zone est le grenier du Sénégal en matière de légumes ». Pour toutes ces raisons, ils pensent que « la zone de Fass Boy/Diogo Keur Mateug est le poumon économique du Sénégal ». Que « il est temps de réparer l’incohérence du découpage qui a fait que Darou Khoudoss et Mboro,  deux  chefs-lieux  de  commune,  ne soient distants que d’un kilomètre ». Et d’illustrer leurs propos par le fait que « on ne dépense  que  la  somme  de  150  F  en  taxi clando pour se déplacer de Mboro à Darou Khoudoss, pendant que dans la zone où nous sommes des personnes font plus de 40 kilomètres pour se prémunir d’un papier d’état civil ». Ils renseignent qu’« en raison de l’incohérence du découpage, Mboro n’a plus de terres et demande son extension ».

Aujourd’hui la zone de Fass boye/Diogo Keur Mateug décline à son tour sa position, après que les communes de Mboro et de Darou Khoudoss eurent donné leurs propositions. Pour le collectif « Sounou Commune », « peu importe ce qui sera décidé par les autorités compétentes, la position de Fass Boy, Diogo ainsi que tous les villages polarisés,  est  que  ladite  zone soit érigée en commune, parce que  nous  ne  voulons  plus  dépendre d’aucune commune ». A cet effet, Madiop boye, Amadou Diop, Serigne Mbaye et leurs camarades, pensent que « la solution qui arrangerait tout le monde c’est qu’il y ait la fusion de Mboro et Darou Khoudoss en commune et que la commune Fass Boye/Diogo soit créée comme le prévoit d’ailleurs l’Article 2 de la Section 1 de l’Acte  III  de  la  Décentralisation,  qui  stipule que : Les collectivités locales sont créées, supprimées,  scindées  ou  fusionnées  dans  les conditions prévues par le présent code’’ »

Le Témoin

AYOBA FAYE

Jeudi 19 Mars 2020 - 10:43


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter