Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Inondations Rufisque: le Congad demande aux autorités d'arrêter de nier les méfaits du TER et de venir en aide aux populations



Inondations Rufisque: le Congad demande aux autorités d'arrêter de nier les méfaits du TER et de venir en aide aux populations
Le Conseil des Organisations Non-Gouvernementales d'Appui au Développement (CONGAD) n'a pas aimé la sortie de certaines autorités pour nier l'implication des travaux du Train Express Régional (TER) dans le calvaire que vivent actuellement les populations de Rufisque, après les pluies de cette semaine.

"A Rufisque, les populations victimes ont exprimé leurs frustrations à travers les médias, en pointant du doigt les travaux du TER (Train express régional) et en rappelant qu’elles avaient prévenu les responsables de ces chantiers des conséquences néfastes qu’elles pourraient subir si des mesures de sauvegarde n’étaient pas prises avant l’hivernage. Face à ces constats et alertes des populations, et malgré leurs appels de détresse, un haut responsable du Gouvernement a fait une sortie malheureuse, déniant le bien fondé des méfaits du TER, ce qui dénote un mépris total des victimes", peut-on lire dans leur communiqué parvenu à PressAfrik.

Après les pluies de dimanche dernier, les des voies de communication ont été endommagées, empêchant la fluidité de la circulation routière et des familles entières ont perdu le sommeil face à l’inondation de leur maison. Au vu des prévisions météorologiques, la situation risque d’empirer les autorités ne prennent pas des mesures.





Le CONCAD condamne fermement cette attitude et appelle toutes les autorités concernées à faire preuve de meilleures diligences pour soulager les sinistrés.

Il urge que le Gouvernement envoie sur place une mission pour évaluer la situation en vue de trouver les solutions idoines.

AYOBA FAYE

Mercredi 11 Septembre 2019 - 09:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter