Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Inondations à Dakar: les milliards de FCFA dépensés, le mensonge du ministre Oumar Gueye et le calvaire interminable des populations



De fortes pluies sont tombées ces derniers jours sur la région de Dakar, entrainant des inondations, en particulier dans plusieurs quartiers de la banlieue, notamment à Diamaguène et à Keur Massar. Cela a poussé le président sénégalais, Macky Sall a convoqué vendredi une réunion d’urgence sur les inondations au cours de laquelle le gouvernement a promis soutien et solidarité aux victimes.

En septembre 2020, des pluies diluviennes avaient fait beaucoup de dégâts et toutes les régions du pays ont été touchées. Selon les chiffres officiels, 6 personnes avaient perdu la vie. Même stratégie, le chef de l’Etat avait convoqué une réunion d’urgence au Palais.

La réunion avait eu lieu autour du président Macky Sall, avec notamment le ministre de l’Intérieur d’alors, Aly Ngouille Ndiaye pour faire le point et évaluer le plan décennal de lutte contre les inondations. 
Ce plan, lancé par le président Macky Sall lui-même dès son installation pour la période 2012-2022, porte sur un montant de près de 767 milliards de francs CFA. Sans compter les 150 milliards de francs CFA de la Banque mondiale destinés à financer deux projets liés à l’emploi des jeunes et à la lutte contre les inondations et tant d’autres financements.

A ce jour, au vue des dégâts causés par les fortes pluies qui sont tombées ces derniers jours sur la région de Dakar, ces montants faramineux dépensés et multiples réunions convoquées au Palais présidentiel n’ont servi à rien. Ces quelques jours de pluies ont suffi pour que les habitants de plusieurs quartiers de Dakar se retrouvent les pieds dans l’eau. Ce scénario se répète chaque année pendant l’hivernage qui s’étend de juillet à septembre au Sénégal.
 

Inondations à Dakar: les milliards de FCFA dépensés, le mensonge du ministre Oumar Gueye et le calvaire interminable des populations
Le mensonge du ministre Oumar Gueye

Ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires, Oumar Gueye n’a pas caché son satisfecit sur l’avancement des travaux dans le cadre de la lutte contre les inondations dans la banlieue de Dakar. «Nous sommes très satisfaits, parce que c’est un défi à relever et la nature des travaux est extrême. Les entreprises se sont donné à fond. Même les week-ends, elles travaillent sans arrêt. Le 17 septembre 2020, le chef de l’Etat a pris des décisions phare ici, à Keur Massar, contre les inondations», disait le ministre Oumar Guèye, en mai dernier.

Ce dernier informait aussi que les travaux ont dépassé les «85% des réalisations». «S’il y a un chantier que le chef de l’Etat suit comme du lait sur le feu, c’est bien celui-là. Aujourd’hui, nous sommes rassurés et d’ici la fin du mois de juin, le gap sera comblé. Le problème du pompage, là également nous sommes rassurés parce qu’indépendamment des ouvrages de drainage gravitaire, un dispositif extrêmement puissant est prévu dont la plupart des matériels sont actuellement au port de Dakar, les anacondas, mais également les pompes», ajoutait le ministre des Collectivités territoriales.

Malgré ces promesses et les moyens déployés pour lutter contre les inondations, le problème reste inchangé au Sénégal. A la moindre goutte d’eau, les populations de ces quartiers se retrouvent sous l’emprise de l’eau. Vendredi, lors de la réunion d’urgence au Palais, le chef de l’Etat a encore tapé du poing sur la table pour la énième fois, en demandant à son gouvernement de jouer franc jeu. « Il n’y a pas besoin d’embellir si les choses ne marchent pas », a-t-il dit.

Pour faire face à cette situation, sur instruction du Chef de l'État, Macky SALL, le Plan national d'organisation des secours (ORSEC) a été à nouveau déclenché par arrêté du Ministre de l'Intérieur n°027814 du 21 août 2021, informe samedi soir, un communiqué signé de Antoine Diome.

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 22 Août 2021 - 09:11


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter