Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Inondations à Mbour: une vulgaire politique politicienne derrière les actes de solidarité avec les sinistrés !

​Dix motopompes, des tuyaux de refoulement, un million de nos francs, entre autres. Telle est la composition de l’aide apportée par un groupe de leaders politiques de la mouvance présidentielle, sous la houlette du directeur général de l’Agence de Développement Municipal (ADM), à la municipalité de Mbour. Une réponse concrète à la détresse des populations sinistrées par les inondations survenues cette année encore dans la commune. Toutefois, cette action cache mal la choquante politisation des inondations par les états-majors de la mouvance présidentielle.



 Cette année encore, à la suite de quelques précipitations enregistrées, plusieurs quartiers de la commune de Mbour ont été inondés. C’est le cas à Thiocé Est/Oncad, Darou Salam, Gouye Mouride, Golfe, où beaucoup de familles se sont retrouvées sinistrées.

Lundi, c’est dans un élan de solidarité que les responsables politiques de la mouvance présidentielle, sous la houlette de Cheikh Issa Sall, président du mouvement Agir avec Macky pour le Développement de Mbour (AMDEM), ont uni leurs efforts pour appuyer la municipalité. Objectif, apporter soutien et réconfort aux populations touchées par les inondations. « Nous avons jugé nécessaire de mutualiser nos moyens, nos possibilités, pour venir aider et soutenir le maire Fallou Sylla dans les actions qu’il est en train de mettre en œuvre pour soutenir les populations qui, dans certains quartiers de Mbour, ont été frappées par les inondations », a expliqué Cheikh Issa Sall.

Selon lui, cet acte entre dans le cadre de la mise en œuvre de la vision du chef de l’Etat, Macky Sall, qui est d’unir la grande famille de la mouvance présidentielle. « Le seul souhait du président de la République est de voir sa famille unie et solidaire pour qu’ensemble nous puissions être plus efficaces » a-t-il dit. El Hadj Fallou Sylla, le maire de Mbour, lui, trouve cette action très louable car intervenant au moment où, a-t-il déploré, certaines personnes ont profité de la détresse des populations pour tenter de se faire une place dans le landerneau politique.

« Ce sont des initiatives de ce genre qu’on attend d’un responsable. Celui qui veut aider la population doit le faire à travers la mairie », a fait valoir le maire. Pour le premier magistrat de la commune, cet élan de générosité est en droite ligne de la volonté du leader de la coalition Benno Bokk Yakaar, le président Macky Sall. « Le chef de l’Etat, dans ses instructions, nous a demandé d’unifier nos forces et de travailler pour l’intérêt de la population », a ajouté le maire Fallou Sylla.

La politique dans le fond !
Toutefois, le geste de solidarité des responsables de la mouvance présidentielle à Mbour, quoi qu’humain et naturel en apparence, revêt au fond une connotation politique. Il apparaît en effet une réponse aux agissements d’un autre camp, celui du président du Conseil départemental en l’occurrence.

Saliou Samb, pour le nommer, avait pris quelques jours auparavant l’initiative d’effectuer une tournée dans quelques quartiers de Mbour au nom de Benno Bokk Yakaar. Il avait même promis aux sinistrés du marché Ousmane Thioune des camions hydrocureurs ainsi que des motopompes pour leur permettre de se libérer des eaux. Mais ce lundi, un tour effectué sur le terrain a autorisé ses contempteurs à assimiler cette démarche du coordonnateur départemental de Benno Bokk Yakaar à « un énième saupoudrage politique ».

C’est dire combien cette question des inondations est en train de glisser sur le terrain si sinueux de la politique, empêchant la prise de décisions hardies et efficaces pour le bonheur de concitoyens qui continuent de subir les manœuvres d’une classe politique plus que jamais préoccupée à préserver à tout prix ses intérêts politiciens au détriment de ceux de ses mandants, rapporte le correspondant du journal Le Témoin à Mbour.

AYOBA FAYE

Samedi 4 Septembre 2021 - 11:43


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter