Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Investitures BBY: les Socialistes rufisquois menacent d’y aller seuls si…

​L’Union communale des coordinations du Parti socialiste de Rufisque s’est réunie mercredi aux fins d’examiner la situation locale marquée par des déclarations de candidatures tous azimuts des hauts cadres de l’Alliance pour la République. Après concertation, les socialistes de Rufisque se disent prêts eux aussi à aller à l’assaut de la ville.



Investitures BBY: les Socialistes rufisquois menacent d’y aller seuls si…
 Alors que des pontes de l’Alliance pour la République annoncent à tout-va leur intention de briguer la ville de Rufisque, le Parti socialiste à travers l’Union communale des coordinations s’est réunie pour examiner la situation politique locale. Au sortir de cette rencontre, les Socialistes de Rufisque ont décidé à leur tour de briguer le suffrage des rufisquois.

« Les Socialistes de Rufisque ont décidé à l’unanimité de briguer le suffrage des Rufisquois pour la conquête des collectivités locales de la ville et des communes en proposant des têtes de listes », peut-on lire dans un communiqué qui a sanctionné une rencontre qui a vu la participation de l’ensemble des responsables de la vieille cité.

Pour autant, le coordonnateur Abdou Karim Mbengue et ses camarades se disent disposés à dialoguer avec les responsables du parti présidentiel à Rufisque afin de trouver un consensus. « Les Socialistes de Rufisque se disent toutefois ouverts au dialogue positif au sein de BBY, lequel dialogue prendrait en compte les intérêts des composantes significatives de la coalition BBY, pour aller victorieusement sous cette bannière aux élections locales du 22 Janvier 2022 », mentionne ledit document.

Autour du secrétaire général Abdou Karim Mbengue, ils ont passé à la loupe la gestion des maires sortants. Un diagnostic sur les réalisations des édiles de la cité coloniale qui après plusieurs mandats consécutifs est sanctionné selon eux d’une note négative. « La vieille ville patauge toujours dans l’immobilisme et est dans une situation de dégradation avancée alors qu’un vent de changement souffle aux quatre coins de la cité de Mame Coumba Lamb. Le changement est fortement demandé par les populations qui demandent l’amélioration de leur cadre de vie », fait état le communiqué final pour décrire une situation de « désuétude totale » dans la l’ancienne capitale économique du Sénégal.

A noter que depuis quelques temps des intentions de candidatures pour les collectivités et la ville se font jour à Rufisque surtout dans le camp présidentiel. Outre la candidature du président du conseil départemental Souleymane Ndoye, des souteneurs de l’ancien Garde des Sceaux ministre de la Justice Ismaëla Madior Fall ont aussi affiché leurs intérêts pour la ville.

A signaler aussi la candidature de Alioune Fall Mar maire de Rufisque Ouest et de Boubacar Albé Ndoye édile de Rufisque Est et premier adjoint à la ville, rapporte le correspondant du journal Le Témoin.

AYOBA FAYE

Vendredi 27 Août 2021 - 09:59


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter