Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Jaxaay: les populations en colère contre le maire Moustapha Mbengue



Jaxaay: les populations en colère contre le maire Moustapha Mbengue
Les populations de la commune de Jaxaay-Parcelles- Niacoulrab, dans le département Rufisque, sont dans une colère noire. La cause,  elles accusent les travailleurs de l’Agence nationale de l’aménagement du territoire (ANAT) et du maire de la commune de Keur Massar en l’occurrence Moustapha Mbengue, d'avoir induit en erreur une partie de la population de Jaxaay, notamment celle des Parcelles assainies de cette commune, et de s’accaparer ainsi d'une partie de leurs terres, par le biais d’une délimitation fausse.
 
Très en verve, les populations se sont regroupés en collectif pour dire non à l’accaparement de leur « terre ». Ledit collectif qui qualifie les preuves de l’édile de Keur Massar d'erronées et d'infondées, compte saisir le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) avant de déposer une pétition auprès du Conseil économique social et environnemental (Cese) et auprès de toutes autres autorités compétentes.

Les populations de Jaxaay entendent également investir les rues de la capitale pour attirer l’attention des autorités et s’opposer farouchement à ce complot qui ne dit pas son nom.
 
Elles appellent le Président  Macky SALL et le Ministre en charge des Collectivités territoriales, Monsieur Oumar Guéye à s’autosaisir pour bien traiter ce dossier, afin de stopper "cette tentative de manipulation, orchestrée par le Député et Maire Moustapha Mbengue, habitué des faits".
 
Le collectif pour la défense des intérêts de la commune de Jaxaay – Parcelles assainies -  Niacoulrab dit tendre la main "à toutes personnes imbues de justice à rejoindre leur cause pour le bonheur des populations et compte sous peu se réunir pour la suite de ce noble combat".

AYOBA FAYE

Jeudi 19 Décembre 2019 - 08:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter